Smash Index du Forum

Smash
Forum RPG Nintendo

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

L'étonnante baguette danse
Aller à la page: 1, 2, 3  >
 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Smash Index du Forum -> L'Univers -> Galaxie Nebelwarb -> Anaciport -> Les égoûts
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Étoile Masquée
MJ

Hors ligne

Inscrit le: 02 Juin 2009
Messages: 230

MessagePosté le: Sam 8 Mai - 17:25 (2010)    Sujet du message: L'étonnante baguette danse Répondre en citant

L'étonnante baguette        
danse.        
 
La lumière tamisée éclairait la table ronde en bois branlant. Le « plic ploc » régulier des gouttelettes donnaient à la pièce une ambiance glauque. L'air humide ambiant puait la pourriture, la charogne, la nourriture décomposée. Au sol s'étendaient des flaques putrides vertes-marron et d'où s'échappaient des vapeurs toxiques. Les égouts d'Anaciport n'étaient effectivement pas entretenus très souvent, et c'est justement pour cela qu'ils avaient été choisi par le premier Magistre, président du conseil déchu depuis maintenant presque quatre mois. Il poussa un soupir en regardant la « salle de réunion » encore vide. Elle se composait en fait d'une grande table en bois pourri, et entourée de chaises aux pattes manquantes et aux dossiers cassés. Il ferma les yeux et repensa à cette luxueuse salle où les couleurs se mêlaient, entrecoupées d'or et d'argent. Ces chaises aux coussins rembourrés et dont le velours n'avait d'égale que la richesse du dossier...  Il fut tiré de ses pensées par des lourds coups frappés à la porte. Le Toad releva sa grosse tête et lança d'une voix qui porta : « Mot de passe? » Un silence passa, puis une voix rauque répondit : « L'étonnante baguette danse. » Le premier Magistre accourut et ouvrit la porte en grand pour laisser passer une figure encapuchonnée. Le Magistre tout juste arrivé découvrit sa capuche, laissant apparaître sa figure humaine au long nez. Le septième Magistre fut rapidement suivi des neuf autres, qui tous durent prononcer le mot de passe. Chacun prenait place sur la chaise la moins cassée et attendait que débute la réunion, qui, cette fois, serait assez différente. Le silence oppressant dans la salle avait formé une boule dans le ventre du premier Magistre, qui, se levant, jeta un coup d'œil aux dix autres présents. Là, une jolie jeune femme obligée de porter des haillons pour éviter les sbires qui rodaient dans les villes de la galaxie, ici un Zora où la terreur se lisait dans ses yeux. Et en face, la chaise vide. Elle était restée là, symbolique au règne de l'usurpateur, Dark Momo.Cette vision ne fit que renforcer la volonté du premier Magistre qui avait reformé le conseil en secret afin de détrôner ce traître. Ils avaient réfléchi longuement, avaient élaboré des formules, aujourd'hui, c'était le grand jour.« Mes amis, nous sommes, comme vous le savez, réunis ici aujourd'hui pour détrôner le terrible Dark Momo, qui fut l'un des notre, et qui nous a trahi. Jurez-vous honneur à la coalition des onze Magistres?- Nous jurons de tout faire, jusqu'à risquer notre mort, pour vaincre l'usurpateur. »

Le rituel habituel terminé, le premier Magistre pouvait commencer avec l'ordre du jour. Il prit un ton grave, et se lança : « Aujourd'hui est un grand jour. Il est le début d'une longue série, où nous n'aurons de répit qu'une fois le palais de Dark Momo détruit, et notre règne rétabli. Vous le savez, aujourd'hui, nous allons tenter le premier geste de rébellion, qui sera, je l'espère suivi de beaucoup. Après des jours et des jours de travail acharné, nous arrivons enfin à l'invocation ultime. Nous allons donc tenter d'appeler les héros des autres dimensions pour qu'ils nous aident. Nous ne sommes pas surs que l'invocation réussisse, et elle pourrait vous vider de vos pouvoirs. Voulez-vous tout de même tenter jusqu'au bout ? 
- Oui, nous le voulons ! », répondirent à l'unisson les autres Magistres.
« Mais tout de même, sommes-nous sûrs qu'ils accepteront de nous aider? Après tout, il n'habitent pas ici, ils n'en ont que faire de nos problèmes politiques... » intervint la dixième Magistre, la Zora responsable de Thalium et de son équilibre.
Le Toad, et président du conseil, eut une hésitation imperceptible, avant de répondre : « Ils sont des héros. Normalement, la lâcheté ne fait pas partie de leurs défauts. » La Zora se renfonça dans sa chaise, seulement à moitié rassurée. Elle pensait bien que certains n'étaient pas aussi valeureux qu'ils en avaient l'air. Le Toad reprit : « Bien, s'il n'y a plus de questions, nous allons pouvoir commencer l'invocation. »

En deux temps, trois mouvements, un des Magistres souleva à l'aide de ses pouvoirs la table pour la pousser dans un coin de la salle. Au sol, le cercle avait été préparé et dessiné à l'aide d'une craie grasse. Les Magistres se placèrent, et commencèrent d'une voix grave à réciter dans une langue gutturale les formules incompréhensibles qui permettraient de créer des portails inter-dimensionnels. Ce n'était pas chose facile, et le premier Magistre sentait déjà les forces commencer à s'échapper de lui. La concentration des invocateurs était infaillible, à toute épreuve, et leurs voix résonnaient comme si une secte tenait son office. Les murs commencèrent à s'éclairer de tons pourpres, violets et verts, tandis qu'au centre du cercle, des fils qui s'échappaient des onze sorciers se réunissaient pour s'entremêler et se nouer en une danse parfaite. Pendant un jour et une nuit complets, les invocateurs n'eurent de cesse. Un système de relais, préparé auparavant, s'était mis en place, et ils alternaient pour dormir et manger, et recouvrir d'autres besoins essentiels. Au milieu de la première nuit, un des sorciers tomba à terre en un choc sourd, mais le premier Magistre ordonna d'une voix puissante de continuer malgré tout.


Mais ils parvinrent à la fin de l’invocation, avec trois des leurs plongés dans un coma profond, sur le bord de la salle. Un grand éclat multicolore illumina la salle entière, aveuglant un instant les puissants mages. Le sortilège cessa de ponctionner leurs énergies, ce qui eut pour effet de réveiller les trois qui se tirèrent péniblement de leur évanouissement. Ébahis, les mages observèrent avec des grands yeux le nuage qui se dissipait autour de personnages tous plus différents les uns que les autres. Le premier Magistre, qui n’avait pas été élu à ce titre pour rien, eut la réaction la plus appropriée, tandis que les héros se regardaient d’un air abruti. Ils n’avaient rien compris de ce qui c’était passé. Il sauta sur une chaise qui tenait un peu en équilibre, et amplifia sa voix au maximum grâce à un petit sort.


« SILENCE ! » D’un coup, le brouhaha que commençaient petit à petit à former les héros entre eux se rompit. « Je… » Il ne savait pas par où commencer. Il prit une longue inspiration, alors que tous les yeux étaient tournés vers lui, aussi bien des héros indignés qui attendaient une explication, que des autres Magistres, qui faisait entièrement confiance au Toad. Cela redonna confiance en lui à l'orateur. « Tout d’abord, bonjour à tous et à toutes. Vous devez certainement vous demander ce que vous faites ici, et où vous êtes. Bienvenue à Nebelwarb. Je vais commencer par le début. L’univers est façonné d’une infinité de galaxie, appelées aussi dimensions. Chacun de vous habite dans une telle dimension. D’une dimension à l’autre, la création de ce qu’on appelle un pont inter-dimension est possible pour un sorcier extrêmement puissant, ou la combinaison de pouvoirs de plusieurs mages. » Il acheva cette phrase en désignant d’un geste large ses compagnons.

Il regarda les visages des héros les plus intelligents qui commençaient à comprendre. « Notre dimension est en péril. Tout allait bien, nous étions les douze dirigeants de cette galaxie, quand un de nous, qui n’est bien sûr pas ici, a renversé le conseil des douze Magistres pour prendre le pouvoir. Maintenant, il règne en dictateur et toutes les civilisations sont pliées sous son joug. Nous étions complétement démunis, et nous avions besoin d’aide. Nous nous sommes réunis pendant trois mois dans cette salle sordide pour trouver une solution. La meilleure qu’on ait eue, c’était… vous. Nous avons créé un pont inter-dimension pour vous faire venir dans Nebelwarb, et, si vous l’acceptez, détrôner celui qui tue chaque jour des enfants, des femmes, et fait de leurs maris des esclaves. Nous avons besoin de votre aide, et votre réputation n’avait d’égale que votre force. » Le Toad eut d’ailleurs une pensée à part : qui aurait pu se douter qu’ils avaient l’air d’abrutis pareil ? Non vraiment, la dixième Magistre n’avait-elle finalement pas raison ? Allaient-ils vraiment les sauver ? « Bien sûr, quand vous nous aurez sauvé du joug de cet usurpateur, nous vous ramèneront dans votre dimensions respectives. » Mais en disant cela, il jeta un regard de travers, imperceptible pour les héros, à ses collègues. En avaient-ils réellement le pouvoir ?

Il engloba l’assemblée ébahie de son regard et jeta en retenant sa respiration : « Alors… Vous acceptez ? »







---------------------------                     
 
Ce RP est un event, où tout le monde est convié. Pour le système de réponses, un ordre a été tiré au sort, veuillez le respecter : Falco > Donkey Kong > Larry Koopa > Fox > Toad > Snake > Krystal > Kirby > Sonic > Navi > Ganondorf > Meta Knight > Yoshi.       
Si vous n'avez rien à dire, si vous manquez d'inspiration, si vous jugez votre réponse trop nulle et que vous voulez vous pendre, signalez-le à Krystal, Fox, Ganondorf ou Kirby, nous sauterons votre tour et nous chargerons de mettre le suivant au courant! Nous nous permettons de sauter un tour en cas d'absence trop longue       
Dans un souci de respect des décors, nous vons serions gré de ne pas larguer une bombe nucléaire intergalactique sur Anaciport. Contentez-vous de réagir, de commenter, de vous insurger, de manger des muffins ou de danser le tango!       
Bon RP!       

_________________
Super Étoile masquée, votre MJ préféré... ou pas.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 8 Mai - 17:25 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Falco Lombardi
Smash's people

Hors ligne

Inscrit le: 23 Avr 2010
Messages: 157
Carnet de bord: URL
Slogan: La perfection, les miroirs, tout ça c'est pareil.

MessagePosté le: Dim 9 Mai - 09:52 (2010)    Sujet du message: L'étonnante baguette danse Répondre en citant

CRAAAASH !
...


Ca y est, le lustre est tombé... Dire que cette babiole m'a couté 59 $...
Une lumière ? Est-ce que je suis...mort ? Mort.
Raaah la honte, j'ai carrément foutu ma vie en l'air... J'aurais du écouter maman et faire des études de droit; Me voilà décédé alors que je connais même pas la différence entre un magistrat et un sénateur...
Je les vois déjà me déplorer, essuyer les larmes qui coulent à flot sur leur visage meurtri par la tristesse, autour de mon cadavre encore plein de vie et bien coiffé : "Pourquoi toi Falco ! POURQUOI ?! Pourquoi sont-ce toujours les meilleurs qui partent les premiers ?"...


Arf bah non, voilà que tout se recolore.
C'est toujours la même chose, dès qu'on commence à s'amuser un peu, tout fout le camp !... Ralalah, j'vous jure...

La vive lumière blanche disparut en un instant, pour laisser place à un épais voile de fumée tout aussi blanchâtre. En inspirant, Falco Lombardi ne put retenir une violente quinte de toux, tout en tentant de dissiper ladite fumée avec de large mouvement de bras. Finalement, au bout de quelques secondes, il put à nouveau respirer convenablement, et ouvrir les paupières. Il releva alors la tête, essuya ses yeux irrités et regarda autour de lui...

Ca fait un choc quand même.

Il y avait à peine une minute, il était plus ou moins tranquillement installé sur son lit en train de glandouiller en déprimant, et voilà qu'il se retrouvait maintenant au beau milieu de nul part -pas si beau d'ailleurs, car ce nul part n'avait vraiment rien d'accueillant- entouré d'une dizaine d'autres gogos qui semblaient eux aussi débarquer, et ne rien comprendre à la situation. Une clameur intriguée s'installa alors dans la pièce au teint glauque qui s'apparentait à des égouts. En effet, personne ne savait vraiment comment expliquer l'arrivée fracassante que le groupe de paumé venait de faire...
Soudain, dans tout ce brouhaha, un petit bonhomme perché sur un tabouret, dont Falco n'avait pas remarqué la présence jusqu'alors, éleva la voix, et toute la salle se tut. En se tournant vers lui, il remarqua finalement le groupe de moines en toge qui semblaient les toiser depuis tout à l'heure avec un regard fasciné. Ca n'était pas très étonnant. D'abord parce qu'on assiste rarement à une réunion tupperware organisée dans un local pestilentiel de 15 mètres carrés à tous casser, ensuite parce qu'on voit rarement une bande de paumé apparaître dans ladite salle en un éclair lumineux...
Le Toad eut un raclement de gorge, et prit la parole :

« Tout d’abord, bonjour à tous et à toutes. »
  Ah bah bon. C'était pourtant le meilleur moment pour ce genre de politesse, mais soit.
« Vous devez certainement vous demander ce que vous faites ici, et où vous êtes. »
  Génial. Ca c'était une observation judicieuse et constructive.
« Bienvenue à Nebelwarb. »
  Kézaco ?... C'était certainement le nom du bled où ils avaient tous atterri. En tout cas celui ou celle qui dénichait des noms comme celui là ne devait pas avoir le kit "cerveau" au complet...
Falco parvint enfin à faire taire cette petite voix intérieur qui n'avait de cesse de commenter de façon cynique tous les propos qu'elle entendait, et écouta attentivement ce qui le petit bonhomme avait à dire.

Wow.

Pas World Of Warcraft, juste Wow.

Alors, pour résumer la situation, il s'agissait en quelque sorte d'un G-20 -sauf que les types n'étaient que 12 et ne représentaient pas le ministère des finances- qui se réunissait en secret façon "Ligue des justiciers"' pour créer des ponts inter-dimensionnels à la Startrek afin d'invoquer une bande de soit-disant héros complètement paumés dans le but de sauver leur galaxie d'un scénario à la George Lucas...
Eh, finalement, c'était pas si mal ! Lui qui rêvait d'aventure et de mission à haut risque, il était servi, même si le nom du tyran en question plombait quelque peu l'atmosphère solennelle qui régnait dans la pièce. Des gros vilains pas beaux, il en avait croisé un paquet au cours de sa vie. Il en avait même mal au pied, à force de leur botter le cul, c'est dire. Et puis, ce genre d'épopée avait au moins pour avantage d'entretenir les ressorts de son blaster qui semblait ne pas avoir servi depuis des siècles.
C'est ainsi qu'il s'avança gravement, se détachant du reste du groupe d'un pas déterminé et, fixant d'un oeil perçant le Toad juché sur une chaise bancale, il s'arrêta finalement, avant de prononcer ces quelques mots :


"Ca fouette ici."

Puis, voyant le long vent silencieux qui faisait écho à sa réplique, et les yeux écarquillés du groupe de mage, il lança simplement :


"Je relève le défi !"
Suivi d'un de ces sourires ravageurs à faire tomber un Goomba dans les pommes dont il avait le secret.
_________________
He never lose.
Because I'm not always here to outstrip him.
He never fail.
Because he is awfully lucky.
He never die.
Because he is my friend.
Revenir en haut
Donkey Kong
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 10 Mai - 16:54 (2010)    Sujet du message: L'étonnante baguette danse Répondre en citant

Dk avait passé trois jours à rechercher cette banane, trois jours entiers, mais il finit par la retrouver. Bien sûr cette Banane n'était pas une banane comme les autres c'était une banane d'or. Trouver une banane d'or était toute une épreuve comprenant de grands dangers, mais Dk aimait les risques et encore plus les dangers. Pour cette banane il avait grimpé une montagne de miel, subie une attaque d'abeille qu'il avait détruit à l'aide de son bazooka et pour finir il devait attaquer la reine des abeille.

Debout face à l'entrée, Dk entra dans la pièce où logeait la reine. La pièce était vide et ornée d'un macabre silence. * Ques-ce que l'on ne ferait pas pour une banane*. Le gorille prit son bazooka et balaya des yeux la pièce. * je ne comprends pas elle devrait pourtant etre la* puis ses yeux monta au plafond pour apercevoir un dor filer à toute allure en direction du gorille. Rapidement, Dk se projeta plus loin fit un roulé boulé pour revenir sur ses deux pattes et tira quel que coup sur l'abeille pour la déstabiliser. Embêté l'abeille tenta une deuxième charge que dk anticipa, il sauta sur le mur pour rebondire par-dessus l'abeille afin atterrir nez à nez avec la bestiole. COUCOU Dk assomma violemment la créature à l'aide d'un coup-de-poing.

DK avait repéré la banane sur une mince galerie en haut de la pièce, il grimpa à toute allure, il était près de la banane quand tout à coup il plongeant dans un néant blanc.

Lorsque Dk rouvrit les yeux, il se retrouva face à une dizaine de capuchons et entouré de plusieurs autres créatures habillées de façon étrange. * tous les goûts sont dans la nature* Puis ses pensé retourna à son précieux
*mais non je l'avais presque, elle était devant moi MA BANANE non je la veux*
Un champignon sortit le gorille de ses pensé pour un joli discours que Dk écoutais avec attention. Pour lui sa décision était prise, il allait aider. Le discourt du toad l'avait beaucoup touché de plus, depuis qu'il avait réussi à mette king.k roll en prison, il commençait à être en sérieux maque d'aventure.

Un oiseau drôle d'oiseau cria
Je relève le défi !

Le gorille avança d'un pas pour avancer en première ligne.
Oh yeah! Allons manger du méchant
Revenir en haut
Larry Koopa
Smash's people

Hors ligne

Inscrit le: 29 Déc 2009
Messages: 124
Carnet de bord: URL
Slogan: Craignez-Moi! Hin Hin Hin!

MessagePosté le: Lun 10 Mai - 23:34 (2010)    Sujet du message: L'étonnante baguette danse Répondre en citant

Perché dans une tour pour empêcher Mario de continuer sa route, Larry était en attente et rêvait du navire que Bowser lui avait promis s'il réussisait.

-Il sera superbe...

Au loin une silouette apparu, elle était muni d'une casquette et d'un salopette Bleu. -Le voilà c'est maintenant que je doit le démolir, je ne doit surtout pas échouer. Arrivé dans la salle o'u se tenait Larry, Mario venait de pénétrer par la porte qui était maintenant défoncé.

- Approche pour que je....FLOP ! 

BOUM ! ! ! Larry venait de s'éfondrer sur un sol humide qui sentait pas super. -Aie !  Il était entouré de multiple autre personne qui comme lui était assez désorienter. Du primate jusqu'à la fée bleutée il y avait une multiple de personne dans un salle qui ne convenait pas pour le groupe. Larry tourna légèrement la tête et vit des....euh........ bref il les vit eux. Le plus petit prit la parole et entreprit un discours qui devenait trop long après 3 phrases. *Il a besoin de nous pour sauvez son monde, il rigole j'espère je suis Larry Koopa le Tyran...mais attend un peu... Le Tyran du Nouveau Monde m'irait bien non? Et s'il nous à fait venir nous il peut surment me faire venir un navire Kooparien! Ouep je vais m'y prendre de cette manière. Toute façon j'en n'avait assez de vivre avec ces boulets...bas on peut appeler sa famille aussi. Bref je vais prendre se nouveau monde en assault et le 11ème va en voir de toute les couleurs. C'est bien le 11ème...bas sa n'a aucune importance il sera détroné par moi et je prenderai sa place! *

J'accepte. Ces paroles laissa place à un silence et Larry remarqua un piaf bleuté.

Par la suite un gorille immense s'avança à son tour et s'exclamma: ON VA EN BOUFFER DES MÉCHANTS!

*Étonnant! Prions que je ne fasse pas affaires avec ces tarlouzes.*

-Dites moines je dit oui mais il me faut absolument un navire Kooparien. Silvouplait ? *J'espère que ces bien le mot qu'il faut dire dans ces circonstances???*
Revenir en haut
Fox McCloud
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 22 Oct 2009
Messages: 81
Carnet de bord: URL
Slogan: COME ON !

MessagePosté le: Mer 12 Mai - 20:39 (2010)    Sujet du message: L'étonnante baguette danse Répondre en citant

Cela faisait un bon moment maintenant que la StarFox Cie n'avait pas eut de mission à accomplir ; par conséquent Falco passait son temps à glander, la grenouille à bricoler le vaisseau, et Krystal... à faire des trucs de fille. Fox, lui, profitait joyeusement de cette période de temps libre. Dans les premiers temps, du moins. Son côté flemmard avait pris le dessus pour quelques jours, le confortant dans l'idée que c'était pas si mal de n'avoir de comptes à rendre à personne, de délais à respecter ou de peuples à sauver. Marre de toujours devoir se trimballer des pierres magiques de pacotille, et de ramener des trésors que Krystal dillapidait pour s'acheter du maquillage. D'ailleurs, il lui avait touché un mot là dessus en revenant de leur dernière mission ; durant ce joyeux échange de bons procédés, toutes les assiettes du vaisseau avaient été brisées et quand Fox insista, ce fut au tour des verres. Resultat toute l'équipe dut manger grâce aux moyens du bord, et surtout dans une ambiance parfaitement déplaisante, chacun des deux renards ignorant délibérement la présence de l'autre. Fox était habitué au caractère emporté de Krystal, mais additionné au manque d'activité général, cela commença à lui taper férocement sur le système. Ce furent alors à ses tendances vénales de reprendre le dessus, et bientôt le ranger de l'espace se mit à tourner en rond comme un animal en cage, rageant de n'avoir aucune raison de faire main basse sur un trésor clinquant et résonnant. Et si ils se retrouvaient sans thune, ils allaient faire comment ? COMMENT ??!!
Krystal coupa court à ses profonds états d'âme en le traînant dans sa chambre par le col, mettant fin à leur dispute et par la même à leur ennui respectif.

Une heure plus tard, elle s'en allait sans un mot pour prendre sa douche, laissant le renard seul et étonament frustré. Il se sentait toutefois trop blasé pour aller risquer une nouvelle dispute et il s'habilla en pestant contre la gent féminine toute entière. C'est au moment ou il attrapait son blaster pour le ranger à sa ceinture qu'il ressentit une impression étrange ; une sorte de tiraillement au creux de son estomac. Il ne s'en soucia néanmoins pas jusqu'à ce qu'au bout de quelques secondes l'impression se fit plus forte, comme un crochet qui se serait planté dans son nombril. Fronçant les sourcils, Fox fit volte face pour découvrir alors un immense écran blanc brillant. Hébété, il compris alors que le crochet invisible y était relié et qu'il était indéniablement attiré par le portail, puisque c'en était un, à n'en pas douter ; après tout, il avait pas mal d'expérience dans le domaine. Mais alors, qu'est-ce que c'était ? Une nouvelle mission ? Une attaque ennemie ? Ce crétin de Falco aurait au moins pu le prévenir !
Le renard lutta tant bien que mal mais cela se révéla bien évidemment inutile et deux secondes plus tard le portail disparaissait, emportant Fox McCloud avec lui.

La première chose qui le frappa avant même de réapparaitre, comme la plupart de ses compagnons d'infortune, ce fut l'odeur. Infect. On se serait cru chez les Sharpclaws. Fronçant le museau, Fox cligna des yeux jusqu'à ce que ceux-ci s'habituent au peu de lumière ambiante. Il se trouvait au milieu d'une foule de personnes toutes plus étranges les unes que les autres. Tenez, il y avait même un singe. Un singe GEANT.

Un type portant une cape commença alors à parler, leur expliquant où et pourquoi lui et les autres avaient débarqué ici. Alors comme ça, il était un héros renommé ? Oh, cela ne l'étonnait pas vraiment, mais le fait que ce singe ou cet étrange dinosaure vert soient aussi des héros rabaissait un peu le prestige que ce titre apportait.
Leur hôte questionna alors l'assemblée pour savoir si tous, ici présent, acceptaient de les aider. Fox hésita. On l'avait ramené de force, ce qui n'était pas très conventionnel, mais après tout.. Une mission restait une mission, n'est-ce pas ?
Un problème d'importance majeure s'imposa cependant à son esprit quand, de l'autre côté de la foule colorée, une voix s'éleva pour dire qu'elle était de la partie. Bien évidemment, Fox reconnu son propriétaire et il écarquilla les yeux en reconnaissant Falco. Quoi ? Non, là, ça n'allait pas le faire...

« Depuis quand tu es un héros, toi ? » ricana le ranger alors que le singe géant braillait à son tour qu'il allait tataner du dictateur. « Personnellement, j'ai une question. On sera payés combien ? » ajouta-t-il alors en élevant la voix pour bien se faire entendre par le vieux Toad et les autres membres du conseil, parce que, quand même, il y a des priorités dans la vie.
_________________
He never lose.
Because he is the most strongest partisan of Lylat system.
He never fail.
Because he has a robust faith and reliable fellows.
He never die.
Because he is the leader of STARFOX.
Revenir en haut
Solid Snake
Smash's people

Hors ligne

Inscrit le: 26 Oct 2009
Messages: 28
Carnet de bord: URL
Slogan: Mon nom est Snake. Solid Snake.

MessagePosté le: Ven 14 Mai - 21:20 (2010)    Sujet du message: L'étonnante baguette danse Répondre en citant

- Otacon? Je suis entré. Pas mal ton système de camouflage optique. Les gardes n'y voient que du feu. Par contre, y'a une question qui tourne dans ma tête et, à moins de te la poser directement, elle va me rester et me foirer ma mission. Donc, sérieusement, tu l'as inventé dans quel but ton truc? Franchement. Parce que bon, j'insinue rien, mais bon, dans les vestiaires par exemple...

- Terminé Snake.


*Ah bon. J'avais vu juste alors. Enfoiré d'Otacon...*

Snake était en mission depuis plus d'une journée déjà. Infiltrant un complexe soit disant terroriste, il avait déjà zigouillé une paire de gardes, bouffé quelques rats qui se promenaient là et volé quelques cartons pour sa collection personnelle. Rien d'extraordinaire jusque là. Un peu chiant même. Enfin bon, le boulot c'est le boulot. L'objectif était d'entrer dans ce soit disant nid de terroristes, mettre sa raclée au leader et repartir à la maison ni vu ni connu. Tout se passait bien jusqu'à ce quelque chose d'inhabituel arrive.

*Qu'est-ce que c'est que ce....?*

-Otacon tu me reçois? Otacon? Bon, Général? Mei Ling? Quelqu'un bordel?

*Okay je vois, tout seul maintenant. Allez Snake, il est temps de montrer qui c'est le boss ici*

En effet, arrivé de nulle part, une sorte de trou noir apparut devant ses yeux. Pas de messages, pas de bonhomme qui sort, rien. Alors forcément, si rien n'en sort, c'est que c'est prévu pour que ça rentre justement... hein? Et merde!

Le temps de réaliser ça, le gouffre l'engloutit totalement. Trou noir. C'est le cas de le dire. On aurait même dit la porte des étoiles (oui, il aime bien les séries US).

-WWWWWWWWWWWOOOOOOOOOOHAAAAAAAAAAAAAAAAA !!!!!!!

Soudain, le choc. Aux fesses en plus particulier. Il venait d'atterir. Où? Il allait le découvrir dans les instants qui suivent...

-Bordel de ****. Où est-ce que j'suis là? Pu**** quoi, c'est...

...

Devant lui se dressait une sorte de table ronde, sans la table, où plusieurs personnes se tenaient là, avec des capuches, qui n'avaient pas l'air surpris. Et puis d'autres personnes. Un piaf bleu, un gorille avec une cravate, et un chien roux. Wahou wahou, wtf?
Le sorte de chef prit alors la parole. Bonjour, bienvenue, bla bla bla.Donc apparemment, il avait été appelé, comme les autres personnes autour de lui, pour régler son compte à un certain Dark Momo (lui qui ne connaissait que Dark Vador, Dark Maul et Dark Sidious, ce fut un choc). Les autres invités prirent la parole alors. Y'en a qui ont accepté, d'autres qui veulent manger, un autre qui veut un bateau (bah voyons, tu veux pas un metal gear non plus?), et pis un autre qui veut des tunes. Enfin bon, apparemment ils étaient plus au moins d'accord. Pas trop le choix alors.


- Okay okay. Donc, une nouvelle mission pour moi. Pourquoi pas? On verra bien, ça peut-être interessant... Par contre les mecs, ca shlingue grave ici.
Revenir en haut
Krystal
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 22 Oct 2009
Messages: 147
Carnet de bord: URL
Slogan: Déshabillez-moi.

MessagePosté le: Ven 14 Mai - 21:28 (2010)    Sujet du message: L'étonnante baguette danse Répondre en citant

Lorsque Krystal sortit de la douche, elle se sentait incroyablement lourde, comme si la crasse dont elle avait voulu se débarrasser s'accrochait obstinément à ses poils et l'empêchaient d'oublier le manque de respect avec lequel elle venait de traiter Fox. Oh, il ne fallait pas croire ; Krystal avait beau être une princesse déchue avec tout ce que cela impliquait (égoïsme, vanité, caprice..), elle n'en restait pas moins une personne bien élevée. Pas forcément philanthrope, mais bien élevée. Traiter ses pairs comme elle aimerait qu'on la traite faisait parti, bien souvent, de ses principes inébranlables. Mais, ah, Fox était si.. pas assez.. tellement agaçant ! Sans plus de regrets, la renarde saisit sa serviette et s'en entoura en rejetant ses cheveux encore dégoulinants en arrière avant de récupérer son sceptre magique dont elle se séparait trop rarement pour supporter d'en être éloignée davantage.

C'est à ce moment-là que son estomac se serra et qu'elle grimaça d'une gêne douloureuse. Elle esquissa un geste pour ouvrir la porte de la chambre et aller récupérer ses vêtements, mais l'impression, soudainement, s'accentua pour la faire trébucher et se rattraper au porte-serviette.
- Qu'est-ce que ce débile fabrique encore ! rumina-t-elle en se redressant, furieuse. Ah, Fox, encore et toujours Fox ; un jour, elle aurait sa peau, c'est sûr. Ce crétin avait encore dû toucher à la gravité du vaisseau sans la prévenir. Forcément. Il fallait toujours qu'il se fasse remarquer ! Ce fut sa dernière pensée avant de se sentir décoller du sol, lâcher un 'Hé ?' surpris et un 'Aaaaaah !' de panique lorsqu'une entité inconnue la tira en arrière pour la happer, purement et simplement.

Un écran blanc et aveuglant, où elle se demanda ce qu'il venait de se passer (une attaque ennemie qui avait explosé le vaisseau ce qui aurait entraîné sa mort ? - elle regretta une seconde de ne pas avoir pu discuter de ce qu'elle aurait voulu aborder avec Fox), avant d'atterrir lourdement dans de l'eau. Pas énormément, juste assez, de quoi la laisser museau dans l'eau. Se redressant brusquement, elle remua son nez avant de hocher vivement la tête pour se débarrasser des dernières gouttes de ce liquide verdâtre à l'arrière-goût écœurant. Krystal se rendit bien vite compte que l'odeur aussi, était infecte, et elle se releva en une seconde chrono en un 'Hiiii !' d'horreur. De l'eau croupie ! De l'eau croupie, des murs dégoûtants, une odeur ignoble.. Des égouts, nom d'un chien ! Quelqu'un, quelque chose, elle ignorait encore quoi mais si c'était un mâle qu'il s'apprête à dire adieu à sa future éventuelle descendance, l'avait entraîné dans des égouts ! Si ça, ce n'était pas de la torture pure et simple. Et pour couronner le tout, sa serviette était trempée. Sa.. serviette ? Horrifiée, Krystal se rendit compte qu'elle était toujours en serviette et par-là même entièrement nue sous celle-ci. Paniquée, elle tourna sur elle-même pour chercher une solution, jusqu'à poser ses yeux sur un attroupement curieux. Un attroupement ? Apparemment, celui-ci semblait être en plein débat ; tant pis ! Elle était tout de même plus importante !

Poussant les gens sans ménagement en soufflant des 'Pardon ! Pardon !' intempestifs et rarement aussi hypocrites, elle débarqua en tête de fil où Fox prenait la parole. Combien ? Combien quoi ? Rapidement, Krystal comprit qu'il parlait argent ; venant de lui, le contraire était étonnant. Furieuse, elle lui adressa un regard particulièrement assassin, ignorant un type qui se mettait à parler de 'mission pour lui'. Rien à faire, sa cible était déjà verrouillée.
- Qu'est-ce que tu as encore fait, hein ? Explique-moi ! Réponds-moi ! TOUT DE SUITE ! hurla-t-elle, soudainement hystérique (cette allure lui donnait un air particulièrement piteux, étant donné que son pelage bleu avait tourné au marron kaki assez indescriptible, merci à son atterrissage raté). Falco, Falco, je t'en supplie retiens-moi ou je le tue ! rajouta-t-elle en faisant volte-face vers l'oiseau, semblant soudainement remarquer sa présence. Mais pas seulement. Des espèces de types en toge la dévisageaient, eux aussi, et plus que tout autre chose, elle se mit à les fixer avec une hargne indescriptible. Une secte ? Ils l'auraient assommée et placée dans un coin en attendant son réveil, parlant argent pour sa rançon.. ? Fox tenterait de la vendre ? Oh, non, vraiment, elle allait le tuer.
Revenir en haut
Kirby
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 22 Juin 2009
Messages: 382
Carnet de bord: URL
Slogan: On mange quand?

MessagePosté le: Sam 15 Mai - 00:54 (2010)    Sujet du message: L'étonnante baguette danse Répondre en citant

Le goût douceâtre du caramel fondait encore dans le petit ventre de Kirby quand il réapparut dans une glauque salle. Le doux picotement des oignons se mêla à l’odeur âpre et putride des déchets de la grande salle qui ressemblait à des égouts. Kirby, qui n’y voyait rien dans ce panache de fumée, se concentra sur ses autres sens : et il imagina le muffin rêvé : oignons, caramel, Tabasco et jus d’égout. Il s’en léchait les babines d’avance, et se mit à légèrement baver, faisant bondir son voisin qui put le voir grâce à la dissipation du nuage. Il rouvrit les yeux et constata que le tas de muffins avait bel et bien disparu. En fait, il n’avait pas disparu, mais il s’était transformé en tas de gens. Oui, oui, partout autour de Kirby, il y avait des animaux, des humains, des trucs moins communs, des princesses et des faucons, des champignons et des renards. Tout cela donnait faim à Kirby. Etaient-ce des muffins surprise ? On croquait et on trouvait des pépites de chocolat dedans ? La boule rose s’en léchait les babines. Soudain, il fut ramené à la réalité par un « SILENCE ! » qui résonna dans la vaste salle voûtée. Voilà que ca devenait intéressant.

Kirby se concentra sur ce que disait l’espèce de champignon debout sur une chaise. Il lutta tant bien que mal pour rester focalisé sur le discours, mais malheureusement… il décrocha à « tous ». Pour résumer, on lui souhaitait la bienvenue ! Ca c’était gentil ! Alors que tous les regards étaient tournés vers l’orateur, Kirby observa un petit rat qui passa à toute vitesse au sol, ses petits yeux luisants brillant d’une lueur maléfique. Il était sorti d’un petit trou, et longea le mur pour rejoindre l’extrémité opposée où l’attendait un compère. Kirby s’imagina ce que feraient ces deux rats. Etait-ce en fait une rat, de qui le rat était amoureux ? Mais d’ailleurs, c’était quoi l’amour ? Tout ce qu’en savait Kirby, c’était que ça se passait entre deux gens, et que apparemment, ils faisaient des plantations. Une histoire de graine qu’un des deux arrose et qui faisait pousser une plante d’où sortait un bébé. Mais ces choses là ne concernaient pas Kirby. L’amour, ça ne l’intéressait pas, sauf s’il pouvait épouser un muffin géant !

Peut-être que les deux rats allaient simplement faire une petite soirée sympathique, autour d’un feu, avec d’autres de leurs amis ! Ou alors, ils allaient cambrioler la banque des rats ! Vite, Kirby devait aller à la rescousse ! Ou peut-être qu’ils allaient simplement faire un jeu… « …relève le défi ! » Un défi ? On fait un Action-vérité ? Kirby y avait joué une seule fois ! C’était avec une petite fille d’une des nombreuses planètes qu’il avait sauvé, que la boule rose avait essayé. Ils avaient commencé par une série de vérité, de « T’as un amoureux ? », question à laquelle Kirby était devenu rouge comme une tomate, à « Tu me trouves belle ? » en passant par « Il t’arrive de faire autre chose que manger et sauver le monde ? » et « Tu penses quoi de Rebecca ? » Puis, ils étaient passés à une série d’actions, et Kirby avait eu son premier baiser d’une fille. En fait, c’était nul, Kirby n’avait rien ressenti, et sa forme l’avait gêné. Il préférait de loin les câlins, c’était beaucoup mieux.

Kirby s’était encore perdu dans ses pensées, et il reporta son attention sur l’humain qui était venu déguisé. C’était une fête déguisée et on ne l’avait même pas prévenu ? Kirby aurait pu au moins enfiler un de ses nombreux chapeaux qu’il affectionnait plus que tout. Et puis, la boule rose adorait les bals costumés. Une fois, Kirby se souvint qu’il avait confondu Meta Knight avec le roi Dedede. Quel idiot il avait pu faire ! Mais il recommençait à divaguer, et cette fois la voix stridente d’une femme apparemment. C’était… un animal qui parlait, qui se tenait debout, et qui avait des poils bleus. Une renarde peut-être. Cela fit penser Kirby à ses nombreux compagnons animaux, comme Chuchu, sa pieuvre favorite… Elle avait l’air vraiment énervée. Kirby la contemplait avec ses grands yeux, la voyant s’exciter toute seule. Il plaignait le pauvre qui en était la cible. La boule rose, qui croyait avoir bien compris les règles du jeu, inspira un peu d’air et rejoignit le petit groupe qui s’était détaché. Il se reposa au sol, et lança de son habituelle voix aigue : « On mange quand ? »
_________________
Président de la tribu des Tounus
Revenir en haut
Sonic
Smash's people

Hors ligne

Inscrit le: 22 Oct 2009
Messages: 75
Carnet de bord: URL
Slogan: Cours par-ci, cours par-là, tu ne m'auras pas !

MessagePosté le: Mar 18 Mai - 00:04 (2010)    Sujet du message: L'étonnante baguette danse Répondre en citant

Boys Boys Boys~

La musique fusait des hauts-parleurs branchés à fond, tandis que Sonic remuait le derrière en rythme en pliant son linge. C'était une tâche qu'il avait toujours tenu à faire lui-même, refusant systématiquement l'aide d'Amy ou Tails. C'est que ses gants immaculés devaient impérativement être lavés à une certaine température, et avec une certaine dose de produit, et alors, il ne fallait surtout pas qu'une chaussette noire ne soit resté dissimulée dans le fond de la machine (c'était déjà arrivé). Certes, ils en étaient peut-être capables, après tout, mais on était jamais à l'abri d'une erreur d'inattention, et, au final, on n'était jamais mieux servi que par soi-même. Le seul à qui il aurait éventuellement été prêt à accorder sa confiance à ce niveau-là était Knuckles. Oh il avait bien conscience qu'on le traitait de maniaque dans son dos (on évitait en général de le faire de face car le hérisson avait le coup de poing facile), mais être toujours au top demandait des efforts. Et c'était pour cela qu'il était le héros, et pas eux.

Boys Boys Boys,
We like boys in cars~


Après un dernier déhanché, Sonic referma la porte de la buanderie avec l'idée de se préparer un sandwich. Quoique. Il allait plutôt chercher Tails et lui demander de le faire pour lui. Si l'état de ses vêtements lui tenait à coeur, là il avait un peu la flemme. Et puis il aimait bien les tartines choco/confiture du renard.

"TAAAAAAAAAAAAAILS !" hurla-t-il, les mains en porte-voix.
" ... OU AMY !" ajouta-t-il après un temps de réflexion.

Il s'affala dans le canapé, croisa les jambes sur la table basse et poussa un soupir d'aise. Quelle nouvelle aventure allait-il vivre aujourd'hui ? C'était plutôt calme depuis quelques jours, et il commençait à s'ennuyer quelque peu. Aller titiller Robotnik était tentant, et puis, on ne savait jamais, peut-être que ce dernier préparait un mauvais coup, autant aller vérifier.

"Boys Boys Boys ..."

Sonic cessa de fredonner, les sourcils froncés, en se mettant à sentir des picotements étranges et très désagréables dans toutes les extrémités de son corps. Agacé, il se frotta vigoureusement les mains, ce qui n'atténua pas le phénomène, au contraire même. Et avant qu'il n'ait pu comprendre exactement ce qu'il lui arrivait, la lumière avait drastiquement baissé et l'odeur agréable du linge propre avait été remplacée par une autre, abominable. Quant au canapé sous lui, il avait fait place à ... du vide. Sonic chuta donc de quelques centimètres pour atterrir sur un sol humide.

Mais ?! Où était-il ? Le hérisson jeta des regards frénétiques tout autour de lui. Des égouts ! DES ÉGOUTS ! Il fronça le nez. Et des gens qu'il ne connaissait pas.

Complètement paumé, il prit tout de même la peine de se relever. C'est alors qu'un vieux champignon barbu pris la parole. Oui, un champignon parlant, tout à fait. Sonic secoua la tête, incrédule. Ola, comment s'était-il retrouvé là ? Il avait bu ? Mais non, il se sentait parfaitement bien, ça ne pouvait pas être une cuite. De la drogue ? Mais il ne se droguait pas ! Peut-être un plan de Robotnik ? Comment ça une inter-dimension ? C'était une autre dimension ? Ça existait ailleurs que dans les bds de Tails ça ? Mais ils n'avaient pas leur propres héros ici ou quoi ? Visiblement pas. Sonic poussa un léger soupir et s'avança avec les autres, prêt à déclarer que lui aussi, Sonic, acceptait de leur venir en aide car il était trop bon. D'ailleurs, s'ils avaient fait appel à lui, c'est que sa réputation était encore plus grande qu'il ne l'aurait cru.

Plein de ce sentiment de fierté, il ouvrit la bouche, et la garda grande ouverte lorsque ses yeux tombèrent sur la renarde la plus sexe qu'il lui ait jamais été donné de rencontrer.

"Waouw !" lâcha-t-il en esquissant un pas vers elle. Il changea cependant rapidement d'avis en la voyant s'en prendre, hystérique, à un autre renard.

Sale caractère apparemment. Ah tant pis songea-t-il en se détournant pour tomber nez à nez avec une boule rose munie de pattes et de grands yeux globuleux.

"ARGH ! Quelle horreur ce truc !"

C'était quoi, une barbe à papa géante ?
_________________
Sonic,
Allez, accrochez-vous
Tant pis si je cours plus vite que vous
Sonic,
Le champion c'est bien moi
Vous trainez le pas, vous ne m'aurez pas
Sonic,
Plus rapide que moi, plus malin, plus rusé y'en a pas !
Revenir en haut
Navi
Smash's people

Hors ligne

Inscrit le: 18 Nov 2009
Messages: 139
Carnet de bord: URL
Slogan: Hey! Listen! ... I said LISTEN!

MessagePosté le: Mer 19 Mai - 16:13 (2010)    Sujet du message: L'étonnante baguette danse Répondre en citant

L'aventurier et sa désagréable compagne marchaient dans un long couloir sombre et humide depuis un bon moment, torche à la main. Ils arrivèrent bientôt à l'entrée d'une grande pièce, celle-ci illuminée par un feu en son centre. Ledit feu était entourée de moblins et d'autres types de créatures malfaisantes en train de jouer aux cartes. Link éteignit sa torche et se prépara à les contourner. Ils étaient beaucoup trop pour qu'il puisse tous les battre et de toutes façons, ils étaient tellement absorbés par leur pique-nique souterrain qu'il pourrait les contourner sans problème. Il marcha doucement, sans bruit et était rendu presque à la moité du chemin lorsque :

« HÉ LINK! ÉCOUTE! Ils sont trop nombreux pour que tu les battes tous! Tu peux les éviter en longeant les parois de la pièce! »

Bien sûr. Il aurait dû savoir que Navi allait les avertir. Oh non! Elle ne voulait pas le tuer, juste l'agacer profondément. Elle était tellement inutile qu'elle passait sa frustration comme ça. En énervant Link. De toutes façons, les moblins le voulaient vivant. Il allait tout simplement retourner dans sa cellule dont sa lui avait pris une heure à s'échapper. Elle lui sourit, fière d'elle, baveuse, pendant qu'une troupe d'homme-cochons leur fonçait dessus et les entourait de flammes en leur pointant leurs lances dessus. C'était un peu chaud, mais ça allait. Ce qui était surtout désagréable, c'était la lumière, vive et blanche. Ça faisait vraiment tellement longtemps qu'elle était dans ce donjon que la lumière lui faisait mal? La petite fée se cacha les yeux le temps que ça passe et se boucha le nez aussi, parce que l'odeur commençait à devenir insupportable. Elle les rouvrit un peu plus tard alors que la fumée se dissipait et fut très surprise de constater que les moblins semblaient avoir été remplacés par une troupe d'encapuchonnés. Link aussi. Et le donjon puait maintenant.

Un grand « SILENCE » retentit à travers la salle et le brouhaha qui semblait avoir tenté de commencer s'arrêta tranquillement. Le tout fut suivit d'un « Je... » qui ne savait pas vraiment par où commencer, mais qui finit par se lancer et expliqua la situation. Ça parlait de dimensions et de sorciers très puissants, ça parlait de Dark Momo et d'histoire politique, et ça parlait d'eux. En les traitant de héros. Navi était presque certaine de ne pas être une héroïne. Le mieux qu'elle avait fait c'était de donner des conseils idiots à un héro. Alors si elle avait été invoquée pouvait-on vraiment se fier aux autres membres de ce groupe hétéroclite? Apparemment, ceux qui les avaient appelé n'avaient pas de meilleures solution. Bah. Ce n'était pas son problème.

Elle s'éleva un peu dans les airs, histoire de mieux voir ce qui se déroulait. À côté d'elle se tenait une foule de... gens? très différents les uns des autres, quoiqu'humanoïde pour la plupart. Si elle ne se trompait pas, il y avait une tortue, un singe, des renards, oiseaux et humains, ainsi qu'un bonbon géant. Bof, après tout un cochon géant avait bien essayé de contrôler son univers, alors... Autour de ce petit groupe se tenait une foule d'autres créatures qui étaient apparemment les dirigeants de ce monde. Sauf qu'ils se rencontraient dans les égouts, pas terribles comme dirigeants. Elle se trouvait apparemment dans des égouts, comme en témoignait l'odeur et l'apparence de l'endroit. Egouts d'un autre univers, qui plus est. C'était, à son avis, la partie la plus intéressante de l'histoire. Qui dit nouvel univers di nouvelles créatures, nouveaux système politique (quoique le présent semblait assez semblable à certains d'Hyrule, notamment celui qu'essayait souvent d'instaurer Ganondorf et ses disciples), nouvelles coutumes, mais surtout : nouvelles énigmes! Probablement. Si elle se retrouvait encore dans une salle avec deux torches qui ouvraient une porte lorsqu'éclairées elle sentait qu'elle allait trucider quelqu'un. Essayer en tous cas.

Une série de « Je relève le défi! » et autres « J'accepte! » se mirent à fuser de la part des invoqués, de même que quelques discussions sur les modalités de paiements ainsi qu'une crise de rage de la part d'une renarde hystérique. L'excitation collective finit par aussi toucher la petite fée qui d'une voix forte et stridente accepta aussi de les aider. Elle ne pourrait probablement rien faire, mais ça lui donnerait une chance de récolter des informations. Après tout, elle ne pouvait ne pas chercher à tout connaître de ce monde! Sa réputation d'encyclopédie sur patte était en jeu!
_________________
(\__/)
(+'.'+) <(Mwahahaha!!!)
(")_(")
This is Bunny. Copy and paste Bunny into your signature to help him gain world domination!
Revenir en haut
Link
Smash's people

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mai 2010
Messages: 58
Carnet de bord: URL
Slogan: Haya!!!

MessagePosté le: Ven 21 Mai - 21:37 (2010)    Sujet du message: L'étonnante baguette danse Répondre en citant

Link était fatigué et n'avait qu'une seule envie: sortir d'ici. Lui et Navi marchaient(voler dans le cas de Navi, il faut dire) dans un long couloir froid et humide. Le jeune avanturier tenait à sa main une torche pour illuminer son passage. Ils arrivèrent enfin à l'entrée d'une vaste pièce remplie de moblins et d'autres créatures que Link n'aimait pas particulièrement. Ils étaient tous à l'entour d'un feu et tuaient le temps en jouant aux cartes. Link évalua rapidement la situation: les ennemis étaient trop nombreux pour qu'il puisse les battre à l'instant et ils étaient tellement plongés dans leurs occupations que les deux compagnons pourraient facilement longer le mur de la pièce sans rencontrer de problème. Link éteignit donc sa torche et commença à les contourner sans bruit. Tout allait bien jusqu'à ce que, sans avertissement, Navi décida de rompre le silence:

« HÉ LINK! ÉCOUTE! Ils sont trop nombreux pour que tu les battes tous! Tu peux les éviter en longeant les parois de la pièce! »

Link aurait du s'en douter. Une fois de plus, il se serait bien permis de prendre la petite fée, de la renfermer dans un de ces pots qui décorent le donjon et la laisser à la merci de ces répugnantes créatures. Il en avait ras le bol de se faire capturer et d'être mis dans une cellule. Sans plus tarder, une troupe d'hommes-cochons apparut et braqua leurs lances et leurs toches sur Link et Navi. Soudain, la lumière fut si vive que Link du se fermer les yeux. Il attendit un moment et rouvra les yeux. Ce qu'il vit le surpris énormément: les moblins avaient disparut et étaient remplacés par des silhouettes encapuchonnées. Même Navi avait disparue, Dieu soit loué.

Un grand silence régna dans la pièce jusqu'à ce qu'un discours fut entamé, parlant d'un certain Dark Momo, de sorciers très puissants et d'autres baratins qui ne faisaient pas de sens pour Link. Tout ce qu'il pouvait comprendre, c'est qu'ils avaient besoin d'héros, et que bien sûr, Link avait été choisi pour les aider. L'Hylien soupira. Il aura encore une autre quête à accomplir, d'autres gens à sauver...

Link se promena et examina les alentours. Il était dans des égouts nauséabondes et il faisait parti d'une foule remplie de créatures plus étranges les unes des autres: des renards venant de l'espace, un dinosaure vert, des êtres avec une drôle de tête qui ressemblait à un champignon... Ces gens avaient tout bonnement décider de se rencontrer dans des égouts? Il remarqua qu'il y avait une foule d'autres créatures qui semblaient être les dirigeants de ce monde. Link se posait beaucoup de questions, mais il se disait qu'il aura le temps de les poser aux bonnes personnes et au bon moment...

D'un coup, plusieurs ''J'accepte!'', ''Je suis prêt!'' ou même ''À quoi ça va me servir'' fusèrent de la foule. Une certaine agitation s'éleva de celle-ci et les individus montrèrent leur accord ou leur désapprobations. Link se dit que s'il y avait une quête recquiérant des héros courageux et déterminés, il pourrait bien donner de son aide. Après tout, ça ne peut pas être pire que de longer des donjons en compagnie de Navi...il cria donc son consentement et s'apprêta à faire connaissance avec les autres personnes prêtes à aider...
_________________
C'est pas une robe, c'est une TU-NI-QUE!
Revenir en haut
Ganondorf
Yahourt dragonique

Hors ligne

Inscrit le: 02 Juin 2009
Messages: 385
Carnet de bord: URL
Slogan: Mouahahahahah.

MessagePosté le: Mer 26 Mai - 16:42 (2010)    Sujet du message: L'étonnante baguette danse Répondre en citant

        Noir.

        Noir.

        Noir.

        Partout. Absolument partout. Le monde était noir. Enfin son monde à lui, plutôt, l'endroit étrange où il était enfermé depuis... Depuis il ne savait combien de temps, puisque tout était noir. Plus de temporalité, aucun moyen de savoir quelle heure, quel jour, mois, année, le temps qu'il faisait, où il se trouvait.. Si tant est qu'il « existait » encore. Enfin, au dernières nouvelles, il avait été scellé par les grands Sages d'Hyrule. Donc, en toute logique, il se trouvait dans... Le Sceau. Ou alors dans un autre espace temps créé par le Sceau. Ou toute possibilité du genre. Toujours était-il que c'était noir, et même pour lui, ça commençait à être déprimant. Ne pas savoir depuis combien de temps l'on attend et s'ennuie et un bon moyen de rendre fou quelqu'un. Bon, c'était pas un quelqu'un banal, non plus, Ganondorf, Mage Maléfique, Fléau d'Hyrule, Maître des Ténèbres et il en passait des belles, ne s'abaisserait pas à devenir cinglé simplement parce qu'il est enfermé depuis des jours... Mois? Bon, disons longtemps, dans un « endroit » noir, suspendu dans le vide, à ce qu'il semblait, seul, et sans rien à faire. Non, décidément, c'était pas son genre. Alors depuis le temps, il patientait sagement, telle une momie emmitouflée dans ses bandelettes et enfermée dans son sarcophage, dans son cocon de ténèbres inamovibles.

        Quand il disait noir, c'était pas tout à fait exact. Ça faisait si longtemps qu'il était là qu'il avait finit par apprécier la belle couleur des ténèbres qui l'entouraient, et à n'importe qui, ces ténèbres seraient parues noires. Mais avec le temps, il s'était rendu compte que l'endroit était moins uni qu'il n'y paraissait. Enfin, déjà, ça n'était pas des ténèbres à proprement parler, puisque s'il savait qu'il flottait dans le vide c'était pour la bonne raison qu'il se voyait. Dans cet univers noir et compact, la seule chose visible, c'était lui-même, comme s'il brillait d'une lueur intérieure, ou quelque chose du genre. Il n'irradiait pas, il était juste... Il apparaissait juste comme s'il avait été en plein jour, qu'une lumière tombait sur lui. Ça contrastait vachement avec le reste, quand même. Sauf qu'il n'y avait pas de lumière nul part, il en était sûr. Seulement du noir. Du noir qui bouge. Plutôt du noir, mais parcouru de vagues, de tâches violettes et mauves, mais tellement foncées qu'il lui avait fallut du temps pour le voir. Enfin du temps, remarque il n'en savait rien après tout.

        Et il avait finit par s'accommoder à cette « inexistence » latente, tout ce principe de « Je suis, mais pas complètement en fait », cet Univers dont il ne savait rien à part qu'il était là, ce noir inévitable, ce rien. Mais un jour, un mois, une année ou n'importe quand, tout ce monde se mit à bouger, alors que lui-même était simplement dans le vide, les jambes et les bras croisés, comme installé dans un bon fauteuil moelleux, et tout autour de lui parut trembler, parut s'agiter, mais sans que rien ne bouge et quelque chose changea... En se redressant légèrement, en se remettant autant debout qu'il pouvait l'être dans son infini vide, il aperçut, loin, ou peut-être plus près qu'il ne le pensait, quelque chose qui se rapprochait. Et soudain, tout autour de lui éclata. Comme du verre cassé par un coup, les ténèbres se brisèrent en morceaux et tombèrent, premier signe de gravité depuis longtemps, laissant place à une blancheur opaque, qui lui sembla étouffante après tout ce temps passé dans ces Ténèbres rassurantes (on garde en tête qu'il est un grand mage maléfique, hein :) ).


        Et il tomba.

   - - - - -

        Du bruit.

        Beaucoup de bruit.

        Soudain, un « SILENCE! » retentissant. Le bruit se calma.

        Il ouvrit les yeux. Et les referma. Trop de lumière. Trop de bruit. Trop... D'odeur. En fait, ça puait. Il mit ça de côté. Ça faisait longtemps qu'il n'avait rien sentit, même une odeur aussi ignoble lui irait. Il était enfin sortit de sa prison, fallait pas trop en demander non plus. Il était quand même capable de supporter n'importe quoi. Ni'mporte quoi, sauf peut-être les cris perçant qui vrillèrent soudainement ses tympans, les cris de... D'une renarde bleue anthropomorphe. Certes.

        Ses yeux purent admirer le bestiaire fort étrange dont était composé le grand groupe de personnes se trouvant dans la salle. Encore une fois, il n'avait absolument aucune idée d'où il se trouvait, mais en voyant un second renard-humain, s'engueuler avec sa 'compagne' et avec un piaf bleu du même gabarit, un gorille géant brailler quelque chose à propos de bananes, une euh, tortue, avec des pointes et une crête bleue, une boule rose vivante, et la liste s'allongeait indéfiniment, il se demanda franchement si être enfermé dans le Sceau des Grands Sages n'était pas préférable. Instinctivement, il se massa les tempes à l'aide de sa main, tentant vainement de faire disparaître le mal de crâne qui pointait le bout de son nez. Et donc, il se retrouvait dans une pièce à l'odeur exécrable, au milieu d'un groupe d'inconnus à peu près tous cinglés qui étaient là, s'il en croyait les personnes se trouvant sur la table en ce moment et qui semblaient être l'équivalent des Sages d'Hyrule, pour les aider à sauver leur monde d'un autre cinglé. Booon.

        En envoyant une petite prière télépathique à Din, Farore, Nayru et n'importe quel autre esprit Hyrulien disponible, Ganondorf alla discrètement s'appuyer contre un mur dans un des coins sombres du fond de la salle, et attendit de voir ce qui allait résulter de cette 'réunion' étrange. Il avait pas grand chose d'autre à faire, remarque.

        Et il était coincé ici, on dirait bien.
Revenir en haut
Bowser
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 30 Mai - 13:21 (2010)    Sujet du message: L'étonnante baguette danse Répondre en citant

Il était allongé dans son lit gigantesque, vous savez? Ce type de lit monumental ou le roi Koopa passait ses après midi paresseux. Le décor était encore net, il y'avait à ses côtés des bols gigantesques remplis de nourriture: Des chips, des biscuits et des bonbons en tout genre. Le Koopa portait machinalement cette nourriture à sa bouche quand il n'en avait pas la flemme. Par dessus son énorme bedaine, il y'avait un écran plat à haute définition qu'il avait acheté en espérant que l'équipe de France allait gagner la coupe du monde afin d'être remboursé. (lol) A la télé il y'avait un vieux DVD de Clara Morgane dans toute sa splendeur, une des mains du Koopa se trouvait sous sa carapace à un endroit très significatif. Tout en matant, il espérait que sa solitude prenne fin dans les plus bref délais.

Ses yeux commençait à se fermer, le fait d'être dans une position allongée le rendait somnolent, le DVD vu et revu l'ennuyait, Bowser s'ennuie très vite, et quand Bowser s'ennuie, il s'endort. Il ne lutta pas contre et aussitôt se trouva dans les bras de Morphée.


En vérité, il ne s'est pas endormi, il s'était évanouie, il se trouvait dans une sorte de coma profond, il regarda autour de lui....Blanc...Blanc...Blanc à perte de vu... "Suis je mort?" Se demandait t'il, il commença à paniquer, à s'énerver tout seul, puis fini par se résigner au trépas, il à du faire une crise cardiaque, ou un malaise...C'est bien le stress...Maudit Mario qui hante ses pensée jusqu'à la mort...Il avait perdu...Perdu pour de bon...Quand Kammy allait trouver son cadavre sans vie, elle allait alerter tout le monde, la nouvelle se répandra dans le Royaume Champignon et ça sera la fête. Sa pensée furieuse cessa lorsque la lumière se dissipa pour un grand noir....

Il se réveilla sur un sol humide et dur sur le ventre, c'était vraiment une salle qui puait, ça lui plait quand ça pue... Bowser se redressa et secoua la tête en grognant. quand soudain il entendu un grand "SILENCE" Et là il ne put s'empêcher de dire.


-PERSONNE NE DONNE DES ORDRES AU GRAND BOWSER !!!!


Il eu un grand silence, Bowser se sentit gêné, il se terra et commença à manger un sandwich jambon, confiture de mure et glace à la fraise pendant que le magistre fit son speech. Bowser réfléchit, pourquoi lutter contre un truc dont lui s'en foutait totalement, il aurait rien en échange.

~J'ai pas envie d'aider moi...~


Un petit Bowser apparu sur son épaule, il avait des petites ailes de cygne et paraissait amical.

Gentil Bowser: Bowser...Un monde à besoin de ta puissance, tu ne va pas laisser ce monde dans la détresse dans lequel il est...Tu as un bon fond tout au fond de ta carapace, tu pourrai en faire la preuve de temps en temps.

Un autre petit Bowser ayant l'air méchant apparu sur son autre épaule.

Méchant Bowser: Et puis quoi encore ?!? Bowser le grand va pas se rabaisser à sauver un monde minable ! Laisse les se débrouiller !

-Écrase toi !
-Nan toi écrase !

http://www.youtube.com/watch?v=0tvVOa2pyQc

Le gentil Bowser se jeta sur le méchant Bowser et une bagarre très violente éclata, le méchant Bowser tira les cheveux du gentil tandis que le gentil lui mordait les bras. Tornade de coups, puis soudain, le gentil Bowser sortit un pistolet !

*BANG*

Le méchant Bowser tomba, un trou de balle en pleine tête.

-La justice vaincra toujours !

Le grand Bowser soupira, puis se leva de ses 2m50 de hauteur et de ses 2m de largeur. Il avait les bras croisés et dit d'un ton boudeur.

- C'est bon... C'est bon... J'accepte...
Revenir en haut
Yoshi
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 3 Juin - 22:58 (2010)    Sujet du message: L'étonnante baguette danse Répondre en citant

-AH! Je ne vois plus rien!

Mais non, Yoshi n’est pas aveugle! Comme toujours a son réveil il oublie toujours d’ouvrir ses yeux! Le soleil tapait sur ses yeux, les bruit commencèrent et le gazon qui le chatouillait. Une belle journée, le soleil est à toutes ses hauteurs, pas de Yoshi par ici, ou de Yoshi par là ou même un énorme poids sur le dos! La liberté, le doux parfum de la liberté! Oui il en avait marre de se qu’il vivait alors il est reparti rejoindre les autres Yoshis dans les prairies… Bien rejoindre est un très grand mot, plutôt recherche parce qu’il tourne en rond depuis 5 jour et il ne s’en ai même pas rendu compte. Il mangeait un reste de Koopa éclaireur, son souper de hier soir. Son ventre gargouillait mais il pouvait enfin sentir léger! Mais il s’ennuyait peu a peu, compter les arbres qu’il voit, 1 500 671 arbres compter, sauf que Yoshi n’est pas bon en math, le total serais de 250 arbres vues, mais bon… Après 50 pas, il était fatigué de marcher. Il c’est assis et à fermer les yeux 10 seconde. PAF, de noir à blanc!

-NNNNNOOOOOOOONNNNNNN, Je n’ai pas assez mangé et je suis mort! Mon cauchemar se réalise! Je n’aime même pas le blanc, pourquoi j’en vois partout! J’ai peur!

Après un long moment de panique, la lumière se dissipait.

‘’Silence’’

Ce mot le bouche bais! Le discourt était tellement long qu’il aurait le temps de faire un petit somme. Il regardait les autres, il se sentait l’important du groupe, maintenant il comprend pourquoi il est la! Mais après son discourt Il ne pus se tenir de dire…

-Sa pue ici! C’est laid! Il a un rat qui me sent le pied! J’ai faim! Mon ventre gargouille!

Les autres qui disait j’accepte, un simple d’accord ou leurs commentaires. Il regardait les personne dans la salle, certain étais familier.

*sales Koopas! Ils sont partout, le fils et son père! Ils vont mettre la pagaille dans cette galaxie.*

Et d’autre inconnu… Une boule rose, une petite boule bleue qui sert de lanterne, un primate, un monsieur roux qui fait peur et j’en passe…

-Bon j'accepte tant qu'a être là!
Revenir en haut
Meta Knight
Smash's people

Hors ligne

Inscrit le: 08 Déc 2009
Messages: 83
Carnet de bord: URL
Slogan: Victory, it's my destiny

MessagePosté le: Ven 4 Juin - 16:48 (2010)    Sujet du message: L'étonnante baguette danse Répondre en citant

"_ Cap'taine ! Cap'taine ! L'Halbert est presque opérationnel ! Encore quelques vérifications, et tout sera prêt pour l'opération : la revenge de Méta Knight"

"_ Fort bien. Merci pour cette information. Dés que les préparatifs seront terminés, nous lancerons l'opération. Dit aux unités de se préparer au décollage."

"_ Trés bien Cap'taine Méta Knight"

Enfin....Enfin cet instant était arrivé. Le grand seigneur Méta Knight, chevalier intergalactique, allait prendre sa vengeance sur son pire ennemi : la petite boule rose Kirby, d'apparence innocente, mais dont avait déjà vaincu par le passé le sire bleuté. Il était impatient de pouvoir le rencontrer de nouveau, de t'affronter, de le battre bien sur. Il ne détestait pas le chewing-gum vivant, au contraire, c'était un grand adversaire, mais la fierté du seigneur à cape était plus forte. En effet, il s'est entrainé vigouresement depuis sa dernière défaite. Il avait eu aussi l'idée de construire un vaisseau de guerre géant : l'Halbert 4.0, avec plein de canons, de trucs qui vont boom et des pièges assez mesquins. L'Halbert "4.0" car Kirby avait déjà détruit les trois premiers. Il patienta ainsi quelques instants, devant son magnifique vaisseau, que ses sbires finissent les préparatifs.

"_ Cap'taine, tout est prêt ! Il ne manque plus que vous.

"_ Parfait, j'arri....."



D'un coup, et dans une incompréhsention totale, le temps de se retourner le sbire n'était plus là. Non, il était dans une salle fermée avec des tas de gens bizarres et pas nets : une lumière bleue, un impossant gorille, un jeune blond qui était fringué bizarrement, un type gloque avec une crinière rousse, deux tas d'écailles de petite et grand taille..... enfin bref, on n'avait jamais vu un tel rassemblement de bizarreries. Ce qui le frappa aussi, c'est que son ennemi de toujours, Kirby, était là. Au début, il crut à une hallucination, un rêve, ou plutôt un cauchemar, mais ça ne l'était en rien : tout était bien réel ! Et il fallait que ça arrive au moment d'enhavir Dream Land ! Ah, c'était pas son jour ! Son horoscope lui avait prédit...

A travers le bruit étouffant des nombreux spécimens de la salle, un grand "SILENCE" retentit. Un espèce de type avec un chapeau en champignon, au moins que c'était vraiment un champignon, causa à propos d'un certain Dark Momo qui serait un usurpateur de trône... Enfin, une histoire pas trés vraissemblable. Méta écouta le récit jusqu'au bout, et l'assemblée demanda si les "héros" accepteraient de s'occuper de ce Dark Momo. Chacun donna une réponse à la volée, ce qui créa un bouquant monstreux. Le messire ailé réfléchissait... C'est à cause de ce Dark Momo qu'il était ici avec ces demerés, au moment ou l'opération "revenge de Méta Knight" allait commencé. En plus, il avait un nom pourri !



"_ Trés bien, je vais vous débarrassé de cet usurpateur !"
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 22:14 (2017)    Sujet du message: L'étonnante baguette danse

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Smash Index du Forum -> L'Univers -> Galaxie Nebelwarb -> Anaciport -> Les égoûts Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2, 3  >
Page 1 sur 3

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com