Smash Index du Forum

Smash
Forum RPG Nintendo

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

La terrifiante disparition (de mémoire) de Mme. Tartaupom

 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Smash Index du Forum -> Broyeur Intergalactique -> Broyeur
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Navi
Smash's people

Hors ligne

Inscrit le: 18 Nov 2009
Messages: 139
Carnet de bord: URL
Slogan: Hey! Listen! ... I said LISTEN!

MessagePosté le: Jeu 1 Avr - 21:20 (2010)    Sujet du message: La terrifiante disparition (de mémoire) de Mme. Tartaupom Répondre en citant

- Allez les enfants, on se met deux par deux et on se tient bien la main! Deux, quatre, six, huit, quatorze... Tout le monde est là.

Les couloirs sinueux de Sibylime étaient souvent une grande source d'intérêt pour les enfants de la planète. Afin d'éviter qu'ils s'y perdent à tous jamais lors des escapades qu'ils ne manqueraient pas de faire, les instituteurs du pensionnat TOAD™ (une chaîne d'écoles dispersées un peu partout sur le galaxie) avaient coutumes d'emmener leurs élèves en promenades dans les couloirs de Sibylimes dès qu'ils étaient assez vieux pour marcher (les enfants étaient envoyés au pensionnat quelques fois dès la crèche). On les emmenaient ainsi régulièrement en promenade.

Mme. Tartaupom, toadette de son état, était une institutrice vieille et légèrement grosse qui s'approchait à grands pas d'un surmenage, bien qu'une menace bien plus grande l'attendait, dans les couloirs labyrinthiques de Sibylime. C'était elle qui était de sortie avec les enfants cette fois-ci, la personne habituellement en charge étant absente, et elle avançait prudemment, ne connaissant pas les chemins si bien.

- Trois carrefours plus loin, tourner à droite... PAR ICI LES ENFANTS!

Si occupée qu'elle était avec son plan, elle ne remarquait pas les rires et la fascination des enfants, qui semblaient avoir vu quelque chose dans les couloirs...

- Chiche que tu peux pas aller voir c'était quoi.
- Ah ouais? Eh beh toi non plus.
- On y va tous les deux d'abord.


Se chuchotant à l'arrière, deux enfants trop curieux se séparèrent du groupe, suivant l'ombre qu'ils avaient vu plutôt que leur enseignante.

- Deux, quatre, six, huit, douze... Tout le monde est là.

Mme. Tartaupom avaient de léger troubles de mémoires.

Le groupe continua, laissant derrière les deux enfants. Quatre autres, qui commençaient à s'inquiéter de ne pas les voir reparaître décidèrent d'aller les chercher. « On ira pas loin, » qu'ils disaient. Mais le groupe pris une autre virage et quatre élèves de moins...

- Deux, quatre, six, huit... Tout le monde est là, non? On continue.

Dans le silence des couloirs et la lumière des néons, le plus petit groupe continua d'avancer, perdant à nouveau un élève en chemin. En effet, sortant brusquement d'un des couloirs, on avait attrapé le pauvre petit alors que personne ne regardait. Il n'avait pas pu émettre un seul son.

- Maîtresse, maîtresse, demanda une petite fille, un peu paniqué, je crois qu'on a perdu quelqu'un!
- Deux, quatre, six, sept... Ça ne va pas du tout! Je suis sûre qu'on était un nombre pair!


Sur ce, la maîtresse revint trop pas en arrière et regarda dans la bifurcation. Ainsi, elle ne vit pas ce que les autres élèves virent : une ombre passer. Rapidement, trois des élèves encore présent se lancèrent à sa poursuite. La maîtresse revenant paniqua.

- Restez ici les enfants, je reviens tout de suite!

Mme. Tartaupom, dont tout le courage de ses jeunes années lui étaient revenu partit à la pousuite des élèves à travers le couloir R-78, qu'elle venait juste de croiser. Elle courut et courut lorsque...

- AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH!!!

***


- ... et là on a entendu le gros cri de Mme. Tartaupom qui résonnait dans les couloirs. Si elle avait pas échappé sa carte on y serait mort nous aussi...

Les trois enfants qui avaient réussi à ressortir des horribles couloirs se tenaient en ce moment au poste de police local avec une autre enseignant concernée.

- ... je vois... je vais faire placarder des affiches... pour avertir les gens... de ne pas y aller... on va commencer des recherches...

Les enfants et l'enseignante concernée le remercièrent et partirent rapidement. Les citoyens du coins étaient lugubres, c'est le moins qu'on puisse dire.

- Ce qu'il nous faudrait, disait un des enfants, c'est un héros. Comme Mario! Je suis sûr qu'il serait capable de tous les sauver.
_________________
(\__/)
(+'.'+) <(Mwahahaha!!!)
(")_(")
This is Bunny. Copy and paste Bunny into your signature to help him gain world domination!


Dernière édition par Navi le Sam 3 Avr - 00:07 (2010); édité 2 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 1 Avr - 21:20 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Kirby
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 22 Juin 2009
Messages: 382
Carnet de bord: URL
Slogan: On mange quand?

MessagePosté le: Ven 2 Avr - 22:26 (2010)    Sujet du message: La terrifiante disparition (de mémoire) de Mme. Tartaupom Répondre en citant

"Ainsi, vous prenez la Piranha, et vous en coupez la tige en tranches très fines! Attention, le jus est toxique, il faut donc l'extraire totalement! Pour celà, le mieux, c'est d'utiliser les énormes pétales comme éponge et de..."

A mesure que Kirby parlait machinalement, il manipulait avec soin cette plante connue pour pousser dans les tuyaus. Il avait été appelé dans cette école pour faire un cours aux jeunes toadettes qui avaient pris l'option cuisine. Cette option, en plus de rapporter des points à l'examen de fin d'année, permettait d'accéder au monde de la cuisine, et à tous les métiers qui s'y rapportaient. Il aimait la cuisine, mais n'avait pas pour habitude d'enseigner, et c'est pour celà qu'il faisait un bien piètre professeur. Il posa son couteau et commença à voleter entre les rangs.

"Non Tetedoie! Tu vas te couper comme ça! Regarde plutôt! Voilà... Comme ça... Et... Aïe!"

Le couteau s'enfonça molement dans l'excroissance rose qui lui servait de bras.

"Surtout, ne fais pas comme ça."

Il vit l'élève prodige de sa classe arriver vers lui toute joyeuse et présentant une planche avec les tranches les plus fines qui soient de Piranha. D'une certaine façon, Bobinette l'énervait de par la façon qu'elle avait de tout savoir, et surtout mieux que lui-même. Le temps passa sans grosses encombres, si ce n'est le pot d'encre de Bloober que renversa un élève. A la fin du cours, chaque élève avait une tarte de Piranha plus ou moins belle, et la sonnerie retentit alors que les élèves sortirent en hurlant. Kirby travaillait depuis trois heures et avait déjà fini sa journée. Il faut dire qu'il n'était pas professeur, et ne venait que de temps en temps. Il nota rapidement les tartes, et s'en alla. En passant dans les couloirs, il entendit les pouffement d'un groupe d'élèves, et entendit même leurs chuchotement :

"Action!"
"Cap ou pas cap de lui enfoncer une aiguille pour voir s'il se dégonfle?"
 
Mais le Toad devint rouge de honte et préféra répondre à la vérité suivante : "Est-ce que t'as d'jà été tout nu avec ta maman?" qui entraina une série de poufferies de la part de presque tous les élèves du couloir. Kirby ne s'empressa pas et se rendit dans la salle des professeur pour avaler la cafetière entière. Puis, il prit la direction de la sortie de l'école. Les murs étaient taggés de toute sorte, et il s'attarda à les regarder. Il y vit par exemple "Roberto pue des fesses!" ou "Glaire-de-lune aime Harryko!" et d'autres commentaires du genre. mais une discussion particulière l'interressa.

Deux agents de la société de police intergalactique interrogeaient le professeur Clafoutidesserise qui semblait affolée. Kirby s'approcha et, une fois l'entretien fini, demanda aux policiers : "Y'a un problème?" et rapidement les policiers expliquèrent à Kirby la situation. la boule rose n'en comprit que la moitié, mais crut saisir qu'il s'agissait d'une affaire de tarte aux pommes volée et que le responsable était encore inconnu. Il s'agissait de nouriturre, pas question que Kirby laisse faire cela! "Je vais le retrouver moi! Car je suis Kirby des étoiles, le sauveur de la galaxie! Afin d'étendre mon pouvoir jusqu'à la voie lactée! Afin d'écraser l'amour et la... Désolé je m'emballe."

Un p'tit Toad que Kirby n'avait même pas remarqué chuchota :

"Voilà un héros comme il nous faut!", et ce même s'il n'était pas aussi héroïque qu'il ne l'avait imaginé...
_________________
Président de la tribu des Tounus
Revenir en haut
Navi
Smash's people

Hors ligne

Inscrit le: 18 Nov 2009
Messages: 139
Carnet de bord: URL
Slogan: Hey! Listen! ... I said LISTEN!

MessagePosté le: Lun 5 Avr - 20:04 (2010)    Sujet du message: La terrifiante disparition (de mémoire) de Mme. Tartaupom Répondre en citant

La professeur Clafoutidesserise ne fut pas aussi rapide à se réjouir. Qui était cette boule rose? Elle n'en avait jamais entendu parler. Pourrait-il faire un héros doué, sinon tolérable? Il ressemblait à un Boo. Les Boos, en règle générale, ne faisait pas d'excellent héros. Il n'y en avait jamais eu qu'une, de Boo héroïne, et vous pouviez la croire : elle était professeur d'histoire. D'un oeil critique, Professeur Clafoutidesserise tourna autour du nouvel individu. Peut-être avait-il un talent spécial, après tout? Quoique, ça ne serait pas suffisant. Les bons héros n'avaient PAS de talent spécial. Ils n'étaient pas mercenaires, ni guerriers intergalactiques... Non! Les bons héros étaient plombiers, ou fermiers en général. Haussant un sourcil comme seule une professeur recevant des excuses pour un devoir en retard sait le faire, Professeur Clafoutidesserise demanda :

- Alors... vous faites quoi dans la vie? J'aimerais ne pas engager de héros sans compétence aucune.
- C'est notre professeur de cuisine, des fois, répondit fièrement le jeune élève d'à côté.

Professeur Clafoutidesserise réfléchit un instant... C'était, certes, un bon métier, mais elle ne savait toujours pas quelle genre de créature il – ou elle – était. Son regard se posa ensuite sur le policier, puis elle se dit qu'il/elle était toujours beaucoup plus identifié que les habitants du coin.

- C'est... parfait! s'écria la professeur d'un coup. "Professeur de cuisine à temps partiel", parfait comme métier de héros : vous êtes engagé! Toutes mes excuses d'ailleurs pour avoir douté de vous.

Elle se tourna vers les policiers qui semblaient discuter de façon inintelligible.

- Messieurs, emmenez nous sur le lieu du crime! Et toi retourne en classe.

[==> suite ]
_________________
(\__/)
(+'.'+) <(Mwahahaha!!!)
(")_(")
This is Bunny. Copy and paste Bunny into your signature to help him gain world domination!
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 22:28 (2017)    Sujet du message: La terrifiante disparition (de mémoire) de Mme. Tartaupom

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Smash Index du Forum -> Broyeur Intergalactique -> Broyeur Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com