Smash Index du Forum

Smash
Forum RPG Nintendo

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Arrêt forcé

 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Smash Index du Forum -> Broyeur Intergalactique -> Broyeur
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Wolf
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 8 Nov - 15:12 (2009)    Sujet du message: Arrêt forcé Répondre en citant

Rouge... Du rouge partout... Et un bruit de fond à vous cogner la tête le plus fort possible contre le premier mur qui se présente à vous... Retrouvant doucement mes esprits, une de mes paupières se soulevait tandis que la sirène retentissait encore et encore... Ce bruit me tapait sur les nerfs... Mon mal de crâne ne faisait que s'amplifier avec cette cacophonie qui ne voulait pas s'arrêter... Comme si j'avais besoin de ça à ce moment, non mais vraiment... Relevant lourdement la tête, mes mâchoires se resserraient tandis que je voyais trouble. Bon, réfléchir à ce qui était arrivé... J'avais dû heurter quelque chose... Oui ça devait être ça... Mais quoi ? Alors que je commençais à voir un peu plus clairement ce qu'il se passait, je remarquais pour la première fois que j'étais mal parti. D'après tout ce qui s'allumait et clignotait, le vaisseau avait du souffrir... Ne pas paniquer... Ne pas paniquer... Je regardais dehors où j'en étais... C'était quelle planète qui se rapprochait de moi à une vitesse assez hallucinante ? Après une absence mentale de quelques secondes, je réalisais quelque chose. Ce n'était pas planète qui se rapprochait de moi, c'était moi qui allait m'écraser dessus... Bon, là je commençais à paniquer ! Me relevant brusquement, mon crâne heurta le plafond du vaisseau. En me prenant la tête entre les pattes, un nombre de juron assez élevé s'échappant de ma gueule, je cherchais un moyen de limiter les dégâts... Et cette voix criarde qui ne cessait de me répéter "impact imminent". Peut-être commencer par débrancher ce truc, ça me ferait du bien... Mais bon, je n'avais pas vraiment le temps. Essayer de se poser sans trop casser mon bijou, ce serait déjà pas mal. Me rasseyant, je me fis un rapide bilan de la situation -bon là c'était pas dur : Dans quelques secondes, tu vas t'écraser sur une planète, et ton but est d'en ressortir vivant-, puis commença à manœuvrer cet engin comme je le pouvais. Voyant nettement le sol se rapprocher, je me débrouillais comme je pouvais pour éviter le mauvais scénario qui tendait ses bras vers moi, comme s'il me disait "viens, ne t'en fais pas, tu ne souffrira pas longtemps"... Finalement, alors que l'avant du vaisseau s'écrasait je ne sais où, je fus éjecté contre le tableau de bord, et le choc fut assez puissant pour me faire perdre connaissance à nouveau.

*


Le silence. Alors qu'un râle de douleur s'échappait de moi, mes pattes engourdies, et des lumières blanches dansant devant mes yeux, je réalisais que tout était silencieux... Était-je mort ? La douleur lancinante dans mon crâne me disait que non. N'essayant pas de bouger pour le moment, je restais posé là, sans savoir si j'avais quelque chose de cassé, ou si je me vidais de mon sang, pendant quelques minutes. Puis, dans un élan de folie, je me relevais, alors que ma tête tournait et que j'avais du mal à respirer. Sortant doucement du vaisseau par la seule sortie accessible, je m'étala sur le sol dès que j'en eu l'occasion... Du sang coulait de mes babines et de derrière mes oreilles, et ma patte droite avait quelques petits problèmes, visiblement... La tête levée vers le ciel, je jetais quelques coups d'œil autour de moi, cherchant à savoir où j'avais atterri...


"Des... Fruits... ?"

Est-ce que je m'étais cogné aussi violemment que ça, au point de voir des fruits géants partout où mon regard se posait ? M'asseyant, les bras me servant d'appuis pour éviter de retomber lourdement, je restais comme ça un moment, avant de finalement me relever pour vérifier tout ça. Alors que je marchais entre les différents... Fruits de cet endroit, j'entendis un bruit qui me fit me retourner brusquement. Il me semblait que quelqu'un était non loin de là. La patte sur le blaster, prêt à tirer en cas de besoin, je retins mon souffle à l'origine irrégulier à cause de l'accident, puis attendis que quelqu'un se montre, ou quelque chose. Mais peut-être étais-je trop méfiant...


Dernière édition par Wolf le Dim 8 Nov - 21:53 (2009); édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 8 Nov - 15:12 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Solid Snake
Smash's people

Hors ligne

Inscrit le: 26 Oct 2009
Messages: 28
Carnet de bord: URL
Slogan: Mon nom est Snake. Solid Snake.

MessagePosté le: Dim 8 Nov - 17:04 (2009)    Sujet du message: Arrêt forcé Répondre en citant

Otacon, je vais te tuer...

J'avais confiance en ses talents. Je pensais vraiment qu'il savait ce qu'il faisait en trafiquant ce vaisseau. Apparement ce n'était pas le cas... J'avais réussi à récuperer une fusée assez bizarre, qui appartenait à de petits bonhommes de toute sorte de couleur. Assez étranges d'ailleurs. C'était lors d'une mission d'infiltration que j'ai découvert cet engin. Elle s'était écrasée en pleine forêt tropicale, où je m'étais rendu pour récolter quelques informations dans une base pas très loin. C'était il y'a de celà plusieurs semaines. Ne pouvant passer à côté d'une technologie qui pourrait dépasser le METAL GEAR, j'ai tout de suite fait appel à FOX HOUND pour rappatrier cet objet. De retour à la base, Otacon, ce fana de technologies a voulu y jeter un oeil, en essayant de la faire marcher, ou plutôt décoller. C'est comme ça que je me suis retrouvé à jouer les aventuriers de l'espace, dans une fusée extra terrestre, vers une destination inconnue. Mission de merde...


Plusieurs journées passèrent à bord de ce tas de ferraille, sans savoir si j'allais vraiment m'en sortir... Ah, tiens, une alarme.

Destination en vue, destination en vue, atterissage imminent


Hein? Quelle destination? Quel atterissage? Hey, mais, j'ai pas signé pour ça moi! 


M'accrochant à mon siège, je vis la planète se rapprocher dangereusement. Plein de lumières commençèrent à s'allumer de toute part, sans que je sache quoi faire. 


Problèmes majeurs détectés, atterissage impossible, crash imminent


Haha, j'ai cru entendre qu'on allait se crasher, plutôt marrant non?


...


Plusieurs heures ont du s'écouler depuis que j'ai atteris sur cette planète. Un silence plutôt inquiétant. Ou pas. C'est peut-être mieux que de se faire attaquer par une bande de fous venus voir ce qu'il s'est passé ici... Empoignant mon 9mm et autre kits de survie sur moi, je commençais à m'aventurer dehors pour essayer de trouver un moyen de me sortir de ce pétrin. 


Ohla. J'ai du recevoir un coup sur la tête. Je vois des fruits géants. C'est pas normal ça nan? Bon allez, on y va...

Et me voilà parti à travers cette forêt inconnue, à destination de je ne sais où ...
Revenir en haut
Wolf
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 11 Nov - 17:52 (2009)    Sujet du message: Arrêt forcé Répondre en citant

Après avoir attendu quelques minutes sans bouger, sans respirer, je commençais à avoir la tête qui tournait. Peut-être était-ce aussi parce que je commençais à pas mal saigner, mais bon... Me détendant, je relâchais ma surveillance, puis continua d'observer ce qui m'entourait. Je commençais peu à peu à me remettre des émotions qui m'avaient assailli quelques temps auparavant, et cherchais un moyen de retrouver mon chemin au milieu de tout ça si jamais je décidais de m'aventurer un peu plus dans le coin. Retournant un instant au vaisseau, je fouillais un peu l'intérieur à la recherche de quelque chose qui m'éviterai de me perdre, ou tout simplement quelque chose que je pourrai emmener avec moi, quelque chose dont j'aurais peut-être besoin... Alors que je posais ma patte droite sur un des décombres, je serra les mâchoires en fronçant les sourcils à cause de la douleur vive qui se faisait sentir. La soulevant doucement, je tourna la paume vers moi, puis commença à l'examiner. Sur le coup, je ne vis rien, mais pour éviter un quelconque problème, je décida de trouver un truc qui me permettrai de bloquer ma patte le temps que je trouve quelqu'un qui pourrait m'aider pour ça. Récupérant un bout du vaisseau plat, peu épais et peu pliable, je pris du tissu afin de faire un bandage. Ce serait du vite fait, mais ce serait déjà ça... Commençant à marcher, tout le "matériel" dans la patte gauche alors que je retirais le gant droit avec les canines, j'observais les fruits géants qui semblaient remplacer les arbres qui se trouveraient là en temps normal.

Un bruit de pas cette fois se fit entendre à quelques mètres de moi. Contrairement à précédemment, là j'étais sûr qu'il y avait quelqu'un... M'approchant à pas de loup -pardonnez le mauvais jeu de mot-, je me rapprochais de l'origine du bruit, retenant difficilement ma respiration pour la deuxième fois. Alors que je contournais un arbre, je tomba nez à nez avec un homme, et par réflexe, ma patte gauche étant prise, je saisi le blaster avec la patte droite. A ce moment là, mes yeux s'écarquillèrent, mes mâchoires se serrèrent à nouveau, et un hurlement de douleur sortit de ma gorge tandis que je lâchais mon arme qui tomba lourdement sur mes bottes. Hurlant à nouveau, je commençais à sauter à cloche-patte, avant de venir me vautrer sur le sol à cause d'un croche-patte que je m'étais fait tout seul. M'étalant sur toute la longueur, le nez dans le sol, je commençais à maudire les accidents tous plus stupides les uns que les autres. Restant un instant allongé comme ça, je me releva finalement, tentant de garder le peu de fierté qui me restait après un truc pareil. M'asseyant, je commença à me bander la patte -ce que j'aurai du faire avant, ça m'aurai évité de passer pour un crétin-, et après avoir fini, je me mis debout, puis détailla l'homme de haut en bas. Bon, dire quelque chose, ce serait déjà pas mal... J'étais pas trop en état de chercher des noises, et mes babines recommençaient à saigner. Attendant un instant, je me lança finalement, d'une voix qui se voulait sûre, mais qui ne l'était pas tant que ça en fait...


"Salut... Vous savez où on est ?"

Bon, c'était pas vraiment la première chose qu'on demandait en général, mais là, j'avais besoin de savoir si c'était moi qui avait des hallucinations depuis que je m'étais "posé" ici, ou si c'était normal...
Revenir en haut
Solid Snake
Smash's people

Hors ligne

Inscrit le: 26 Oct 2009
Messages: 28
Carnet de bord: URL
Slogan: Mon nom est Snake. Solid Snake.

MessagePosté le: Sam 14 Nov - 15:05 (2009)    Sujet du message: Arrêt forcé Répondre en citant

Je marchais depuis déjà une bonne heure à travers la forêt, sans n'avoir aucun indice sur la direction à prendre. Satanée forêt. Il y'avait une végétation si bizarre, que je n'en revenais pas. Des arbres et des fruits énormes, des lianes partout, des troncs d'arbre à escalader... Hey mais je n'suis pas Tarzan l'homme de la jungle moi. Je continuais donc mon aventure, passant par là ou je pouvais. Depuis quelques minutes, j'entendais quelques bruits assez disctincts, pensant simplement que c'était quelques animaux qui vivaient ici. Mais le doute persistait. Et si je n'étais pas seul? Me rendant compte de la situation, je fis plus attention, empoignant mon arme de poing, et scrutant les moindres environs. Soudain, sans que je m'en aperçoive de suite, je tombe nez à nez avec une créature bizarre. Une sorte de chien gris, habillé comme les hommes, et apparement blessé. Avant que je ne puisse faire quoique ce soit, cette dite créature se saisit de son arme avec sa patte droite...


"Et mer..."


Avant qu'il se mette à crier de douleur et lâcher son arme sur son pied, enfin sa patte, ou je sais pas trop. J'en profite pour le braquer avec mon arme, sans savoir si il est hostile ou inoffensif. A mon avis, plutot le premier.


"Freeze !!! On ne bouge plus !"


Et là. Il s'est mis à parler. Et en plus il ne sait pas où on est. Mais c'est quoi cette planète???


"Oh pu...!!! Le chien il parle !!!"

Bon, on se calme. Des fruits énormes, un chien qui parle et qui a un flingue. L'univers était plus grand que ce que l'on pensait. Pas de soucis Snake, t'en es pas à ta première mission difficile. C'est pas ça qui va t'impressionner!

"Fuuu. Bon. Je pose les questions. Qui es-tu? Et d'où tu viens? Fais gaffe, je fais pas partie de la SPA, j'aurais aucun regret à repartir avec un manteau de fourrure. Tu sais pas ou on est alors? C'est bête, moi non plus. En tout cas, t'as l'air d'être sacrément amoché. Okay, si tu me prouves que t'es pas un ennemi, j'ai une trousse de secours qui pourra t'être utile. Pigé?"

Bien joué Snake. Tu fais honneur à FOXHOUND. L'humanité compte sur toi !
Revenir en haut
Étoile Masqué
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 14 Nov - 15:59 (2009)    Sujet du message: Arrêt forcé Répondre en citant


Ouuuuuuaaaaaaaaaaaaaaaaahhhhhhhhh!

Du ciel tombe lentement, très lentement une bombe.

...
...
...

Lorsqu'elle va toucher le sol, elle va faire BOUM...

...
...
...

Il faudrait peut-être courir non?


Partez si vous voulez pas sauter.

 
Revenir en haut
Wolf
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 3 Déc - 21:05 (2009)    Sujet du message: Arrêt forcé Répondre en citant

Regardant l'homme face à moi en haussant un sourcil, limite en le prenant pour un abruti, j'évitai une quelconque remarque, préférant éviter un incident, surtout avec le joujou qu'il avait entre les mains... Finissant mon bandage rapidement, sans vraiment y prêter trop d'attention -de toute façon, c'était pas ça qui allait m'empêcher d'avoir mal-, je me relevai, épousseta mon pantalon puis leva les pattes un instant, montrant à l'autre fou que je n'avais aucune intention de lui faire du mal... Après tout, c'était pas comme si j'avais à faire à l'autre renard, ou à je ne sais quel sorte de truc bizarre trainant dans la galaxie comme un pommé, et qui chercherait à me manger... Finalement, en rebaissant les bras, je me décida à lui répondre, prenant un ton neutre, espérant qu'il ne verrait pas dedans un signe quelconque d'une envie de se battre -un signe qui, bien entendu, n'existait pas-...

"D'abord, je suis un loup, pas un chien... Ne pas confondre, merci... C'est comme si j'allais dire que t'es un singe, tu vois le truc ? Bien, ensuite, mon nom est Wolf O'Donnell, et je suis pilote de ligne... Sincère, tu risque pas grand chose avec moi, surtout si tu teste pas de me tuer... D'où je viens ? D'un peu partout... J'ai pas vraiment d'endroit fixe, donc là je peux pas t'aider... Et puis, comment tu veux que je te prouve que je vais pas me jeter sur toi pour te bouffer d'ici deux secondes ?! Essaye de me faire confiance, ça marchera peut-être... Et baisse ton arme ! Je vais pas aller te tordre le cou, bon sang !"

Alors que je cherchais un moyen de rassurer l'autre qui semblait un peu stressé d'avoir rencontré une bébête qui marche comme lui, j'entendis un sifflement venant d'au dessus de nous. Puis, quand je remarquais que le sifflement se rapprochait peu à peu, je levai la tête, notant qu'il y avait un point noir dans le ciel qui grossissait à vue d'œil. Réalisant lentement ce que c'était, mais pas assez lentement pour me faire avoir, je commençais à courir je ne sais où, cherchant un endroit où me mettre à l'abri. Après mon crash, mes pas étaient hésitants, et ma course assez particulière. Visiblement, je n'avais pas été assez rapide, puisque quand la bombe toucha le sol, le souffle de l'explosion m'envoya finir ma course quelques mètres plus loin. Heureusement pour moi, mon vol s'arrêta juste devant un de ces fruits géants présent, le museau seulement à quelques pouces de ce contre quoi j'aurais pu m'écraser...

Me relevant avec difficulté, je cherchais des yeux l'homme, puis me rapprocha de lui sans un mot, me tenant la tête de la patte gauche. J'avais en cet instant la réelle impression d'être maudit...
Revenir en haut
Solid Snake
Smash's people

Hors ligne

Inscrit le: 26 Oct 2009
Messages: 28
Carnet de bord: URL
Slogan: Mon nom est Snake. Solid Snake.

MessagePosté le: Mar 8 Déc - 22:27 (2009)    Sujet du message: Arrêt forcé Répondre en citant

Apparemment, le chien n'avait pas l'air dangereux. Mais bon, ne jamais faire trop confiance aux étrangers (nan y'a pas de racisme là dedans), c'était ma devise. C'est pas avec un cabot que j'allais commencer, même si il parle. Mais merde quoi, il parle! Va falloir un petit moment avant que je ne m'y habitue. J'écoutais attentivement ce qu'il avait à me dire, ne faisant aucun commentaire sur la comparaison avec un singe. Enfin, j'aime bien les singes, mais quand même. D'ailleurs, j'en ai connu un particulièrement sympatique pendant mes petites balades dans la jungle. Vraiment marrant, il m'a suivi pendant un moment, il avait l'air de m'apprécier beaucoup. Je me rappelle d'ailleurs de cette fois où ... Hum, bref, désolé. 


"Ouais mais qui sait, je me méfie quand même ..."


Avant de poursuivre, je le vis lever le visage (enfin le museau) vers le ciel. Instinctivement, je vis quelque chose d'assez étrange, accompagné par un sifflement qui n'annonçait rien de bon. Aucune idée de ce que c'était, mais quand je vis le chien détaler comme une flèche, là je me suis dit, y'a urgence. Je me mis donc à courir là où je pouvais, sans faire gaffe où je mettais mes pieds. Puis, un explosion qui me propulsa à travers les arbres et autres fruits bizarres. Un blanc, un noir, et puis peu à peu je reprenais mes esprits...


"Ohla... ma tête... Qu'est-ce c'était que ce truc?"


Lorsque j'ouvris les yeux, le cabot était debout près de moi, et j'avais l'impression qu'il n'avait pas beaucoup apprécié cette petite surprise...


"Rien de cassé Rodolphe? Tu peux me dire ce que c'était ce machin juste à l'instant? A peine arrivé ici, j'ai déjà envie de partir... Trop d'émotions d'un coup, c'est pas bon pour mon coeur ça. Au fait, moi c'est Snake. Solid Snake. Bon alors, on va sûrement pas commencer à taper un pic nique ici, qu'est-ce que tu dirais de se mettre en route et de chercher un village ou je ne sais quoi? Enfin, si t'es encore en état... Désolé, je suis pas trop vétérinaire, je vais pas pouvoir t'aider beaucoup. Ouais, ça veut dire que je te fais confiance. Enfin, t'en fais pas, mon flingue est toujours à portée de main... juste au cas où... Alors ne joue pas au malin avec moi, sinon je connais une amie qui adorerait avoir une petite fourrure pour l'hiver..."


Allez, l'aventure continue! C'est pas ça qui va t'arrêter Snake, hein? T'as connu pire quand même !!! 
Revenir en haut
Wolf
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 21 Jan - 21:32 (2010)    Sujet du message: Arrêt forcé Répondre en citant

"Ro... Rodolphe ?!"

A ce moment là, je devais avoir une expression assez particulière je pense, parce que je sentais tous mes traits plus tirés que d'habitude. Mais Rodolphe... Il était complètement abruti ce gars ou quoi ?! Tu lui dis un nom, il ne le retient pas... Pas si dur, surtout quand on s'appelle Wolf et qu'on est un loup... En parlant de loup, à tous les coups, il était encore persuadé que j'étais un chien... Un sentiment, comme ça... Une simple intuition... L'écoutant parler sans le couper, je regardais autour de nous, ne tendant qu'une oreille -et cela se voyait- pour prêter attention à ce qu'il disait. L'autre tentait de se concentrer sur un éventuel bruit... Tournant à nouveau la tête vers lui, je ne pu m'empêcher de rajouter un "t'en fais pas, moi aussi" à sa remarque par rapport à son arme. Posant ma main sur ma nuque, je me demandais si le coin était habité, avant de finalement me décider à lui répondre... Quoi que je doutais qu'il retienne ce que je lui dise, vu le genre de type à qui j'avais à faire.

"Le "machin" juste à l'instant, au cas où tu ne l'aurai pas remarqué, était une bombe... Quel genre de bombe ? Aucune idée, mais on s'en fiche. Tout ce qui compte, c'est qu'on aurait très bien pu y passer... Bon, Snake, c'est ça ? Ne t'en fais pas pour moi, pas besoin d'un véto. J'ai connu bien pire que ça, et j'en suis pas mort... Ah, et au fait... N'essaye même pas de toucher à un seul poil de ma fourrure... C'est un conseil."

Manquerait plus qu'on essaye de me dépecer pour avoir chaud tiens... Soupirant, je commenças à avancer. L'autre machin semblait bien parti pour une exploration en bonne et due forme -ce qui n'était pas trop mon truc, je devais l'avouer, tout du moins à pattes... Rien ne vaut un vaisseau, mais là, il était totalement inutilisable-, et j'espérais qu'il ne serait pas "en forme" pendant tout le temps où je serai à côté de lui... Bien, plus qu'à espérer que c'était quelqu'un de supportable en règle général. Mais là, ça me semblait mal parti... Bon, au moins rester avec lui, le temps que je trouve de quoi réparer mon engin, et puis pour soigner un peu mes blessures. Je n'allais pas me vider de mon sang, mais mieux valait éviter de choper une infection, ce serait débile... Après tout ça, je rentrerai, enfin, je me poserai quelque part, dans un endroit où je serai déjà allé, et où je ne risquerai pas de tomber sur une catastrophe, où je ne serai pas maudis comme je l'étais à ce moment là... Et là, tout irait bien, dans le meilleur des mondes...

Je n'arrivais pas à m'en remettre... Rodolphe... Comment peut-on oser surnommer quelqu'un Rodolphe, enfin ?!


______

[HRP : Désolée du temps que j'ai mis, sincèrement ^^"]
Revenir en haut
Solid Snake
Smash's people

Hors ligne

Inscrit le: 26 Oct 2009
Messages: 28
Carnet de bord: URL
Slogan: Mon nom est Snake. Solid Snake.

MessagePosté le: Lun 25 Jan - 21:23 (2010)    Sujet du message: Arrêt forcé Répondre en citant

Après toutes ces péripéties (enfin, pas tant que ça, mais en même temps on venait juste d'arriver. Et puis bon, un crash, une bombe (ET UN CHIEN QUI PARLE!), c'était déjà pas mal je trouve), je me mis en route vers... Euh, vers quoi?


"Hey, si je ne connais pas cette planète et que toi non plus tu ne la connais pas, on fait quoi maintenant? On avance, mais vers où?"


Hey mais attends, j'ai toujours mon équipement de localisation sur moi. Avec ça je suis sûr qu'on va pouvoir trouver un endroit où se poser! Après 5 minutes de fouille dans mes nombreuses poches, je trouvais enfin l'objet tant convoité. Et maintenant, y'a plus qu'à suivre le chemin !!!


"Ah bon."


ERROR! ERROR! Bon et bah tant pis.


"Ouais bah finalement, je capte pas. Là on est vraiment perdu... Dans une forêt étrange et plein de ... fruits? Ah oui c'est vrai! Je commençais à avoir faim tiens."


Je levais ma tête et réfléchis à celui que j'allais cueillir... Il y'avait de tout, enfin de tout ce que je connaissais. Pommes, poires, bananes, et ce, à des tailles gigantesques. Le rêve pour les végératiens. Allez, la poire ! Avec une agilité qui ferait pâlir un singe (oui je sais, beaucoup d'éloges mais bon, n'est pas Snake qui le veut), je commençais l'escalade de l'arbre géant à la recherche du fruit le plus proche.


"Hey Adolphe, tu veux quelque chose tant que j'y suis?"


J'avais eu l'impression qu'il ne m'aimait pas trop. Allez savoir pourquoi. Je me suis dis qu'un peu de gentillesse ne pouvait pas faire de mal. Arrivé à hauteur, je décrochais un des fruits avec un peu de difficulté, que je lançais dans sa direction, puis en cueillit un pour moi même que je laissais tomber au bas de l'arbre.


"Hop voila le travail, c'est pas magni..."


Ah mince. Apparement, le fruit était aussi gros que le louveteau. Arf....
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 22:15 (2017)    Sujet du message: Arrêt forcé

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Smash Index du Forum -> Broyeur Intergalactique -> Broyeur Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com