Smash Index du Forum

Smash
Forum RPG Nintendo

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Hot time

 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Smash Index du Forum -> Broyeur Intergalactique -> Broyeur
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Fox McCloud
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 22 Oct 2009
Messages: 81
Carnet de bord: URL
Slogan: COME ON !

MessagePosté le: Jeu 22 Oct - 19:55 (2009)    Sujet du message: Hot time Répondre en citant

"Rappelle-moi.. pourquoi est-ce qu'on est là, déjà ?" marmona Fox donnant un coup de pied dans un petit monticule de sable. Sable qui s'envola d'ailleurs avant de faire un virage serré pour lui revenir en pleine face, et le renard toussa en balayant l'air de sa main, encore plus agacé si seulement c'était possible.
Okay, érer dans l'espace, il aimait ça. Piloter un vaisseau dans le néant, c'était son truc. L'exploration à pied, c'était déjà plus chiant, mais ça passait aussi. Le désert sans fin, ça par contre, il détestait.
La StarFox company venait de terminer une mission périlleuse sur Ourda, une planète complètement recouverte de glace. Le froid, Fox, ça ne le gênait pas trop. Peut-être à cause de la fourrure. Le froid pique les sens, le mets en alerte, tout paraît plus agité. A l'inverse, la chaleur ramollit. Mais Krystal avait insisté pour venir faire un tour du côté d'Araside. Parce qu'elle en avait marre de voir de la neige, et que, puisqu'ils n'avaient plus aucune mission particulière, autant aller se réchauffer un peu. Fox avait dit d'accord, parce que bon, elle n'avait pas complètement tort, et surtout parce qu'Araside étant assez dépeuplée, la surveillance n'y était pas assurée. C'était leur rôle, après tout. Fox et sa compagne par defaut avaient donc pris l'Arwing pour se rendre sur Araside.

Mais pourtant, rôle ou pas, il commençait à regretter.
Le sable, ça colle.
La fourrure, c'est une vraie plaie par 40° à l'ombre.
Les réserves d'eau, ce n'est pas inépuisable.
Et surtout, surtout, voler à basse altitude au-dessus du désert, ça fout du sable dans les réacteurs.
Erreur de débutant, sûrement. Mais en attendant, ils n'avaient pas d'autre choix que de marcher. Et marcher en plein désert par quarante degrés, justement, ça devient vite assez saoulant.
D'ailleurs, il commençait à être vraiment épuisé.

"On ne sait même pas où on va." grogna de plus belle le renard en rattrapant Krystal qui l'avait devancé. "C'est vrai.. Qui te dis que des gens vivent ici, d'ailleurs ? Pour ça, il faudrait être complètement taré."

Ou pas. Il cru d'abord à un mirage, mais bientôt les formes d'un campement se dessinèrent à l'horizon, dans une sorte de cuvette formée entre plusieurs dunes géantes et qui assuraient ainsi un semblant de coin ombragé. Fox cilla, étonné. Donc, il y avait vraiment des gens assez tarés pour vivre là. Etrange.

Il resta statique pendant quelques minutes, fixant les tentes comme s'il voyait un mirage. La chaleur lui faisait déjà croire à des mirages quelques instants plus tôt, cela ne l'aurait pas étonné que son imagination ne lui joue un nouveau tour en lui faisant croire à une présence humanoïde. Qui dit présence humanoïde dit à boire.

"A boire !" gronda-t-il d'une voix sourde en tendant stupidement son bras vers le campement pour le montrer à Krystal, et sans attendre davantage il lui attrapa la main pour se mettre à dévaler la pente comme un dératé.
_________________
He never lose.
Because he is the most strongest partisan of Lylat system.
He never fail.
Because he has a robust faith and reliable fellows.
He never die.
Because he is the leader of STARFOX.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 22 Oct - 19:55 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Krystal
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 22 Oct 2009
Messages: 147
Carnet de bord: URL
Slogan: Déshabillez-moi.

MessagePosté le: Ven 23 Oct - 01:26 (2009)    Sujet du message: Hot time Répondre en citant

- Il est mal élevé de se plaindre en présence d’une dame. répliqua Krystal en soupirant, rejetant ses cheveux modelés par le vent aride en s’épargnant une chaleur supplémentaire.

Il fallait avouer que l’idée sotte et grenue de venir sur cette planète n’était pas la meilleure qu’elle ait jamais eu. Certes. Mais était-ce pour autant bien légitime que de lui rabrouer les oreilles par quelques plaintes stériles dont elle n’avait que faire ? Ce n’est pas comme si c’était de sa faute, après tout. Fox était le seul commandant de son vaisseau, et par-là même le seul habilité à décider de ce qu’ils allaient en définitive faire ou pas. Ses idées n’avaient rien à voir dans son erreur de jugement. Erreur de débutant. Réprimant une centaine de soupir en tentant de conserver un rythme décent, la jeune renarde ignora sciemment de répondre à la question de son supposé supérieur – c’est vrai, elle n’était pas carte intergalactique, après tout ! Comme si elle pouvait connaitre la démographie d’une planète paumée comme celle d’Araside. Il y faisait chaud, d’accord, mais ce n’était pas pour autant que les touristes s’y précipitaient, vu le climat pourri qu’il y régnait. Elle qui pensait qu’un homme d’affaire un peu dérangé y aurait bâti un empire hôtelier à la limite du balnéaire.. D’accord, elle avait eu tort. D’accord, d’accord, d’accord ! Mais Fox était autant en tort qu’elle, sinon plus. C’était lui le supposé professionnel, non ?

Se décidant enfin à le renvoyer sur les roses comme il se devait – non mais, comment osait-il jouer avec ses nerfs de cette façon ? – Krystal fut néanmoins pris de court lorsque ce crétin se stoppa net en ouvrant la bouche comme un poisson hors de l’eau. Tué sur le coup, le poisson, soit dit en passant. Grinçant des dents en revenant sur ses pas pour se planter devant lui, Krystal ne s’attendait pas non plus à se faire légèrement repousser tandis que Fox, revigoré d’une énergie soudaine, lui désigna un endroit au loin dans le paysage. Tournant la tête avec curiosité, la demoiselle s’étonna de ne pas avoir noté cet apparition plus tôt, lâchant un petit cri d’étonnement lorsque McCloud lui prit la main pour l’entrainer de force en direction de ces tentes.
- Mais attends ! anhéla-t-elle, contrainte et forcée de suivre le rythme effréné de son cher et tendre. Le changement est mauvais, surtout lorsqu’il est trop brusque pour une dame de son rang, aussi s’emmêla-t-elle dans ses sandales et trébucha-t-elle, entrainant Fox dans un roulé-boulé sableux et aussi désagréable que les poils tirés dans la manœuvre. C’était pratique pour se protéger du froid et des coups de soleil, mais un seul nœud et c’était la galère garantie. S’étalant de tout son long sur le rouquin alors qu’ils se stabilisaient dans une position plus ou moins décente au pied d’une tente, Krystal prit le temps de respirer avant de donner un coup sur l’épaule de Fox, affreusement outrée.
- J’espère que tu es fier de toi ! cracha-t-elle en s’agenouillant pour s’épousseter. Il allait sans dire qu’elle attendait des excuses, et des valables, s’il ne voulait pas finir par se faire frapper. Que des nomades soient spectateurs, ça, elle s’en fichait un peu plus, et ce malgré son intérêt pour les apparences. Elle avait une fierté à conserver.
Revenir en haut
Ganondorf
Yahourt dragonique

Hors ligne

Inscrit le: 02 Juin 2009
Messages: 385
Carnet de bord: URL
Slogan: Mouahahahahah.

MessagePosté le: Ven 23 Oct - 13:34 (2009)    Sujet du message: Hot time Répondre en citant

          Deux jours. Ça faisait deux jours qu'il se prenait la tête sur cette foutu carte. Ganondorf, ex-Prince des Ténèbres et toujours Mage plus ou moins Maléfique en plein désarroi face à une saleté de carte qu'il n'arrivait pas à recopier comme il fallait. Il manquait quelque chose il en était sûr, et pourtant, lui et les Nomades avaient fait le voyage des dizaines de fois sans problèmes. Impossible de se rappeler à quelle distance se trouvait le Nid des Crobass par rapport à l'emplacement de la base Nomade. Dans un geste rageur, il cogna sur la table sommaire dont il disposait, mais pas trop fort quand même, sinon il risquait de la casser, et comme c'est la seule dont il disposait... La cartographie ne lui posait pas de problèmes généralement, mais là... Il ferait peut-être mieux d'arrêter, avant de tracer un mauvais truc et de devoir recommencer la carte en entier, ce qui l'énerverait encore plus et...

          C'était quoi ce bruit? L'habituel sifflement que faisait le vent en passant dans la cuvette où étaient plantées les tentes et la rumeur des Nomades en activité à l'intérieur du camp venait d'être perturber par un espèce de bruit, comme un effondrement. Et des couinements maintenant! Le sorcier releva la tête de ses cartes et observa dans le vide le pan de la tente qui servait d'entrée se soulever et se rabaisser au gré du vent, à l'affût du moindre bruit, ou plutôt de tout les bruits... Un bazar pas possible se déroula alors à l'extérieur de la tente. Ganon, les yeux écarquillé entendit des exclamations en nomade, des bruits métalliques, des feulements... Des feulements?... Ouhla, c'était quoi ce bazar. Bon de toute façon, à tous les coups, un des gardes allait débarouler dans sa piaule pour venir l'informer.

          « SEIGNEUR! SEIGNEUUUUR! »

          Ben tiens, qu'est-ce qu'il disait. Et puis, il allait devoir lui dire combien de fois à celui là qu'il avait pas besoin de l'appeler Seigneur? Encore un p'tit jeune ça, ahlala, pas moyen de leur faire perdre cette habitude. Il repoussa ses cartes jusqu'au milieu de la table et se releva, manquant de peu se cogner dans l'un des piliers soutenant la tente (gros pilier, très gros, vu la taille de la tente...). Oui bon, c'était pas toujours facile d'être aussi grand. Le jeune garde voyant son chef debout en face de lui se mit à bégayer de malaise:

          « De... -hors, y'a, il y'a.. Y'a des trucs... Des... euh... »

          Levant un sourcil orangé, Ganon croisa les bras, attendant le rapport que le pauvre p'tit jeunot avait l'air d'avoir du mal à faire sortir. Après tout, fallait bien les entraîner, hein.

          « Oui, il y a quoi dehors? » lui demanda-t-il, espérant qu'il lui réponde enfin parce que sinon ils risquaient de rester là jusqu'au repas du soir... Reprenant son souffle, le garde lui sortit enfin sa phrase correcte, avec un début, un milieu et une fin:

          « Dehors, y'a des trucs, enfin des intrus, mais y sont bizarres. » souffla-t-il.

          Ganondorf fut soudain très intéressé. Des visiteurs venus d'ailleurs! Ça faisait longtemps, ça risquait d'être assez amusant. Par contre les Nomades étaient pas très accoutumés avec les étrangers alors il ferait bien de sortir de là avant qu'il y ait un massacre inter-planétaire. Et donc, il sortit de sa tente. L'air était rempli d'un tas de chose. De sable déjà, mais ça c'était normal, et de cris. Des nomades, bon, et puis des... Trucs. Des machins poilus. Ça devait être des renards, encore qu'il ne se rappelait pas avoir déjà vu un renard bleu, ni même un renard avec cette forme. Enfin bon, il était pas xénophobe non plus, vu sa propre dégaine, ça serait le comble. Donc les bêtes anthropomorphes qui venaient d'arriver dans le camp était prises en tenaille entre les gardes qui paraissaient étonnés pour certains, pas spécialement choqués pour d'autre et les plus jeunes étaient carrément terrifiés. J'te jure, la jeunesse. Bon, il était l'heure de sortir le grand jeu du « Je suis l'chef ici, qui êtes vous, d'où venez vous, que voulez vous? ». S'avançant vers les deux renards, dont l'un des deux était une femelle apparemment, le truc bleu, il s'arrêta à deux pieds d'eux et les interrogea:

          « Qui êtes-vous? »

          Après s'être assuré que leurs intentions étaient pacifiques, il fit un signe à ses gardes qui abaissèrent leurs armes et reprirent place à leurs postes.


Dernière édition par Ganondorf le Jeu 29 Oct - 15:26 (2009); édité 1 fois
Revenir en haut
Fox McCloud
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 22 Oct 2009
Messages: 81
Carnet de bord: URL
Slogan: COME ON !

MessagePosté le: Ven 23 Oct - 14:48 (2009)    Sujet du message: Hot time Répondre en citant

Quand Krystal atterit sur lui, Fox sentit sa respiration se couper. Des petits points noir dansaient devant ses yeux. Quel jour était-on, déjà ?
La princesse ne lui laissa pourtant pas le temps de reprendre correctement ses esprits, et elle se releva en le repoussant sur le côté, exigeant des excuses.
Fox grogna en secouant la tête pour se débarasser du plus gros du sable et pour éviter d'en avaler au passage, avant de relever les yeux vers elle.

"Désolé, 'pas fait exprès." répondit-il enfin d'une voix un peu rauque, mais son attention fut aussitôt détournée de la jolie renarde par des bruits, derrière. Faisant volte-face, Fox écarquilla les yeux avant de porter machinalement la main à son holster. Devant eux se déployaient en arc-de-cercle une floppée de gens armés de lances et qui, pour la plupart, les fixaient avec hébétude comme s'ils étaient tombés sur des extraterrestes. Ce qui, en fait, était carrément le cas.

Les rouages du cerveau de Fox se mirent en marche. Peut-être qu'à force de vivre dans le désert, ces gens étaient complètement abrutis. Peut-être même qu'ils ignoraient l'existence d'un monde en-dehors du leur, ce qui expliquerait leur réaction.. Ou alors, c'était des types hostiles qu'il serait nécessaire de buter. Mais il préférait éviter cette dernière alternative, si c'était possible.

"Euh.. bonjour ?" tenta-t-il en lâchant son blaster pour lever les mains, genre pacifiste clair dans ses intentions. Il donna d'ailleurs un coup de coude à Krystal pour l'inciter à faire de même.

"Calmez-vous on est, euh, juste de passage.." essaya-t-il à nouveau devant le manque de réponse de ses hôtes, et il commença à se demander si ils comprenaient vraiment ce qu'il disait, jusqu'à ce que l'un d'eux parte en courant et en levant les bras pour s'engouffrer dans la plus grande des tentes, qu'il devinait quelque part sur la droite. Etrange.

Le type revint avec un colosse derrière lui, et le dit colosse (qui portait une sorte de robe – par reflexe Fox jeta un coup d'oeil plus approfondi pour vérifier s'il n'avait pas des collants) posa ses mains sur ses hanches, l'air fier du chef de clan qui maîtrise une situation pourtant inextricable. Il alla même jusqu'à leur demander leurs noms.

"Je suis Fox McCloud, et voici Krystal." répondit aussitôt Fox sur un ton un peu branleur qui avait vraiment de quoi rivaliser. "Nous nous sommes un peu égarés dans le désert. Cela vous dérangerait-il de nous donner à boire ?" continua-t-il en mimant le geste adéquat comme s'il s'adressait à un attardé.
_________________
He never lose.
Because he is the most strongest partisan of Lylat system.
He never fail.
Because he has a robust faith and reliable fellows.
He never die.
Because he is the leader of STARFOX.
Revenir en haut
Krystal
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 22 Oct 2009
Messages: 147
Carnet de bord: URL
Slogan: Déshabillez-moi.

MessagePosté le: Mer 28 Oct - 19:12 (2009)    Sujet du message: Hot time Répondre en citant

Les excuses de Fox ne semblèrent calmer qu’à moitié l’esprit belliqueux de Krystal, qui vit en l’arrivée de ces barbares affolés un moyen non-négligeable de déverser cette mauvaise humeur qu’elle se trainait exponentiellement aux kilomètres qu’encaissaient ses pieds. Et puis, ce ne serait pas elle qui lancerait les hostilités, on ne pourrait rien leur reprocher ; vu la manière dont les autochtones les accueillaient – à savoir lances à la main et regards haineux. Bon, pas tout à fait haineux, c’est vrai ; en fait, ils avaient l’air plutôt complètement ahuris. Sans compter les quelques péquenauds qui couraient en hurlant à l’apocalypse, faisant hausser un sourcil dédaigneux à la demoiselle. Remarquant du coin de l’œil que son compagnon d’infortune allait se saisir de son blaster, Krystal se contenta de se recoiffer d’un air désintéressé, persuadé que celui-ci allait exterminer cette bande de nazes en deux temps, trois mouvements. Comment pouvaient-ils résister à une salve de tire avec leurs pauvres armes de fortune ? ‘fallait pas non plus déconner. Réprimant un soupir affligé, la précieuse ridicule s’apprêta à signaler à son Lord de se presser, s’il te plait, puisque hein, voilà, lorsque celui-ci relâcha son arme et leva les mains comme un crétin soumis. Tournant vivement la tête vers ce dernier en paraissant tout à fait outrée, Krystal ne répondit absolument pas à son coup de coude de la façon dont il l’espérait. Entrouvrant la bouche d’affliction, elle se permit cette fois-ci de donner un coup de pied rageux contre le sable qui se souleva brièvement en quelques volutes.

- Ben voyons ! Comme si on était venus ici pour se faire jeter dans une cage en bambou ! Tu crois vraiment que j’ai fait tous ces kilomètres pour ça ? répliqua-t-elle d’une voix de crécelle aussi agacée qu’agaçante, posant sa main à sa ceinture pour en saisir ce qui ressemblait à première vue à une espèce de petit bâton à l’embout triangulaire, ce dernier enserrant un saphir semblant flotter par magie, équidistant de chaque angles. Ce dit bâton ne tarda néanmoins pas, une fois sorti de son étui et au contact de la peau de Krystal, à s’étirer jusqu’à former un sceptre que la demoiselle s’apprêtait à utiliser en bonne et due forme, et avec pertes et fracas. Ce qui signifiait dans le sang, les larmes et la dégradation de ses vêtements. Encore une fois. Si seulement Dieu lui avait permis d’obtenir un coéquipier un peu moins stupide et avec plus de courage que de bagout, elle n’aurait pas à se soucier de ces détails.

Ce fut à peu près ce moment que choisit un roux pour débarquer, faisant lever les yeux avec surprise à la demoiselle qui n’avait jamais croisé quelqu’un d’aussi imposant. Cette intimidation physique aurait pu la calmer, et, à vrai dire, elle eut l’avantage de la faire stopper quelques secondes, juste assez pour qu’elle ne commence à jeter des sorts à tort et à travers – ce qui aurait créé, admettons-le, une telle pagaille qu’elle-même aurait pu se blesser, vu la position géographique de ce campement. Impassible, statique et imperturbable, l’homme, qui était certainement une espèce de chef ou de figure charismatique, leur demanda de décliner leur identité ; Fox, en femmelette qu’il était, obéit immédiatement, se permettant de demander au rouquin un service alors qu’ils n’avaient même pas commencé à montrer qu’ils étaient largement sinon plus en droit de demander carrément l’hospitalité. Grinçant des dents, Krystal planta l’embout du sceptre dans le sable et jaugea du regard le colosse, jetant ensuite un regard en coin au sbire qui était allé le chercher. Celui-ci sursauta et se planqua d’ailleurs derrière son supérieur sans demander son reste.

- C’est ça ! Et pendant que vous prenez le thé je vous apporte les petits gâteaux ? grogna-t-elle en montrant les crocs, sans pour autant avoir un véritable comportement agressif. La preuve, elle s’appuyait négligemment sur son pied droit, posant sa main gauche sur sa hanche dans une position qui se voulait décontractée et sensuelle mais toujours contestataire. C’était une chance d’ouverture que Fox connaissait bien et qu’il n’allait certainement pas laisser passer. Quant à ses commentaires, ça..
Revenir en haut
Ganondorf
Yahourt dragonique

Hors ligne

Inscrit le: 02 Juin 2009
Messages: 385
Carnet de bord: URL
Slogan: Mouahahahahah.

MessagePosté le: Mer 28 Oct - 19:52 (2009)    Sujet du message: Hot time Répondre en citant

          C'était pas tous les jours qu'on voyait ça, Ganon le concédait. Mais quand même, avec l'apparition des deux trucs... Renards anthropomorphes ou peu importe ce qu'ils étaient, la dignité du camp avait carrément fichu le camp, envolée avec les vents innombrables d'Araside. La moitié de ses Nomades (les plus jeunes, en fait) courraient dans tous les sens, s'étaient planqués quelque part dans une tente ou bien restés plantés au milieu du camp à dévisager d'un air ahuri les deux nouveaux arrivants. Non mais j'te jure. A bien y réfléchir, il n'aurait pas dut prendre les plus jeunes recrues pour les entraîner ce jour-là, justement. C'était pas de chance. Bon, en même temps ça les habituait. Fallait bien commencer par quelque part, et leur faire découvrir de la manière forte que non, ils n'étaient pas seul dans l'Univers, constituait un bon entraînement. Même s'il reconnaissait qu'il était lui-même un minimum étonné de l'apparence. Il se demanda vaguement de quelle planète ils étaient, ceux-là.

          Au moins il avait la réponse à une de ses questions: Il connaissait au moins leurs noms. C'était déjà bien et déjà beaucoup, vu comment réagissait l'entité femelle de la race à qui il avait à faire. Le mâle avait l'air moins idiot, d'un point de vue relationnel. Au moins il savait que quand on débarque dans une région inconnue et qu'on tombe sur un peuple autochtone, on commence par voir s'ils sont pacifiques avant de tirer dans le tas. Le truc bleu poilu n'avait pas l'air de comprendre la chose de cette manière, vu les mouvements rageurs qu'elle faisait. Elle avait l'air de vouloir frapper tout ce qui passait à portée de main. Ganondorf, plissa les yeux lorsqu'elle s'exprima. Bon par contre, le renard roux avait l'air de quelqu'un horriblement sûr de lui, ce qui était moins appréciable. Ganondorf se dit que les deux 'animaux' ,fautes d'un meilleur terme, pensaient être tombés sur un clan de barbares sans intelligence. Dommage. Ganondorf leva un sourcil orange lorsque le renard reprit la parole.

          "Nous nous sommes un peu égarés dans le désert. Cela vous dérangerait-il de nous donner à boire ?"

          Un peu égaré? Ça, c'était impossible. Pas sur Araside. Soit vous savez où vous êtes, soit vous êtes mort. Du coup, ça le fit légèrement sourire. A côté, la renarde lança un regard au garde qui l'avait prévenu de leur arrivée et celui-ci se cacha derrière son chef, de peur que l'étrangère ne se mette réellement à utiliser le sceptre qu'elle avait sorti. Le 'colosse' entreprit d'entamer la discussion correctement, en ignorant superbement la dernière réplique de la renarde bleue et sans lui accorder un regard, décidé à ne s'adresser qu'au mâle, qui, une fois qu'il saurait à qui il s'adresse, en tout ca sil l'espérait, se comporterait un peu plus civilement.

          « Égarés, vous avez l'air de l'être, en effet. Quant à l'eau, nous pouvons vous en offrir. Vous aurez sûrement le temps de venir discuter avec moi dans ma tente. Ce n'est pas une proposition qui puisse être refusée. »

          Et sur cette invitation ordonnée, il les invita à les suivre jusque dans la grande tente qui lui servait de logement transposable.


Dernière édition par Ganondorf le Sam 5 Déc - 20:18 (2009); édité 2 fois
Revenir en haut
Fox McCloud
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 22 Oct 2009
Messages: 81
Carnet de bord: URL
Slogan: COME ON !

MessagePosté le: Jeu 29 Oct - 14:48 (2009)    Sujet du message: Hot time Répondre en citant

Quand Krystal commença à s'énnerver, disons encore davantage, Fox ne put réprimer un petit soupir ennuyé. Vivre aux côtés d'une telle femme était véritablement épuisant. Surtout que bon, normalement, c'était lui le responsable de la mission. Et donc, à lui de parlementer, et à elle d'écouter et de la fermer. Difficile d'être discrédité encore davantage..
L'autochtone à la robe qui semblait bien être le chef de la tribu accepta pourtant sa demande, en ignorant superbement Krystal au passage. Heureusement, en fait. Si il avait pris la mouche à cause de son manque de tact, il aurait sans doute demander de les faire empaler sur les lances que tenaient ses sbires. Quoi que, après ça dépendait des us et coutumes du coin, mais ça.


Krystal demanda ironiquement si il ne voulait pas prendre le thé, non plus. Fox commençait vraiment à croire que le soleil lui avait un peu trop appuyé sur la boîte crânienne. Elle avait vraiment envie de mourir jeune, ou est-ce qu'elle était simplement inconsciente ?
L'air extrèmement blasé, il emboîta le pas à l'homme aux cheveux roux quand celui-ci les invita à le suivre dans sa tente, se retournant quand même auparavent vers Krystal pour l'engager à faire de même. Elle aurait bien été capable de commencer un combat à elle toute seule..


La tente en question était la plus grande du campement. Fox se demanda si le chef de cette tribu du désert faisait un complexe de supériorité pour compenser quelque chose de déficient, mais il n'eut pas le temps pour pousser sa reflexion plus loin car il les fit entrer à l'intérieur.


C'était plutôt sobre. Ca rappellait un mélange voyageur/chef de guerre, qui n'avait pas grand-chose à faire des ornementations et du temps qu'on prenait à les installer. Sans qu'on ne l'ait autorisé à le faire, le renard se laissa tomber sur un des sièges, appréciant l'ombre salvatrice qui régnait ici. Un coup d'oeil vers sa compagne lui fit comprendre qu'elle n'approuvait absolument pas la tournure des choses.


« Mais quoi ? » lui murmura-t-il en haussant les épaules, ne comprenant pas vraiment le problème. Il valait mieux éviter une baston que la provoquer ouvertement, non ? Merde alors, c'était lui l'aventurier, à la fin, quoi.


Se tournant ensuite vers l'homme en robe comme si de rien n'était, Fox pris sans s'en rendre compte l'air d'un conquistador en terre vaincue.


« Oui, on s'est perdus. Mon vaisseau s'est, comment dire, un peu ensablé. Fausse manoeuvre. Si vous vouliez bien nous prêter quelques-uns de vos hommes pour nous aider à le dégager, nous ne traînerons pas longtemps chez vous.. »


Tentative dissimulée pour connaître les vraies intentions du type. Généralement, les tortionnaires ne se révélaient qu'après avoir tenté de mettre leurs victimes en confiance, contrairement aux sanguinaires qui, eux, ne faisaient pas dans la dentelle.
_________________
He never lose.
Because he is the most strongest partisan of Lylat system.
He never fail.
Because he has a robust faith and reliable fellows.
He never die.
Because he is the leader of STARFOX.
Revenir en haut
Krystal
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 22 Oct 2009
Messages: 147
Carnet de bord: URL
Slogan: Déshabillez-moi.

MessagePosté le: Dim 8 Nov - 17:41 (2009)    Sujet du message: Hot time Répondre en citant

Lorsque les choses prirent une tournure qui, vraiment, ne lui plut par du tout, Krystal ne se gêna pas pour le faire remarquer à Fox en lui adressant une moue parfaitement outrée, l’observant suivre le colosse dans sa tente pour aller boire un coup. Vraiment, c’était parfaitement invraisemblable. Son regard à la fois furieux et résigné balaya la maigre assemblée encore présente, et après s’être attardé sur une femme à la tenue somme toute curieuse – comment pouvait-on sciemment porter ce genre de choses de nos jours ? – il se riva de nouveau sur son compagnon d’infortune et son guide. Quelques secondes lui suffirent à se décider, et elle prit le temps de lever les yeux au ciel pour prouver qu’elle ne le faisait pas de gaieté de cœur avant qu’elle ne leur emboite le pas, son sceptre se rapetissant pour retrouver sa forme originelle de bâton minuscule que Krystal rangea à sa place légitime, à savoir dans sa sacoche elle-même accrochée à sa ceinture. L’instant d’après, elle quittait le cratère sablonneux rageusement formée par ses bons soins et pénétrait dans la plus grande tente du campement nomade.

La décoration était sobre, et les meubles ternes n’égayaient en rien l’ambiance professionnelle de la ‘pièce’. Jetant des coups d’œil autour d’elle en ignorant l’impolitesse de Fox – qui prendrait sûrement ses pensées pour une provocation, mais il fallait croire que la demoiselle était fatiguée de ses remontrances – Krystal remua son museau, comme soudainement secouée de plusieurs questions qu’elle n’arrivait pas à replacer. Jetant un coup d’œil au rouquin, elle se demanda effectivement comment il était humainement possible de vivre dans pareille ambiance. Elle aurait bien voulu lui demander s’il était marié, mais elle se contenta de s’éloigner en direction de la table en bois pour y jeter un coup d’œil. Les cartes qui y étaient disposées ne lui disaient rien, mais par principe elle pensa que ses terres arides n’avaient rien d’attirants. Faisant volte-face pour tenter d’observer un coffre disposé sobrement dans un coin de la pièce, Krystal rejoignit en quelques pas graciles son compagnon, désormais un peu plus calme. Restait à savoir pour combien de temps ; pour l’instant, disons qu’elle laissait les hommes s’arranger entre eux. Tant qu’à faire.
Revenir en haut
Ganondorf
Yahourt dragonique

Hors ligne

Inscrit le: 02 Juin 2009
Messages: 385
Carnet de bord: URL
Slogan: Mouahahahahah.

MessagePosté le: Sam 5 Déc - 20:18 (2009)    Sujet du message: Hot time Répondre en citant

          Ses deux 'invités' le suivirent plutôt docilement. Pendant un instant Ganondorf crut que la renarde bleue allait se jeter à l'assaut contre le camp entier, armée seulement de son bâton magique (quelle chose intéressante, s'il réussissait à la calmer, il lui demanderait bien à pouvoir l'examiner), prête à arracher les membres de peu importe le nombre de soldats se trouvant sur son chemin. Drôle de créature. Et dire qu'il fut un temps, il aurait agit de la même manière. Il en ricana doucement, dans sa barbe, histoire de pas traumatiser les deux autres qui pourraient éventuellement se demander pourquoi leur 'hôte' se mettait à rire tout seul pour rien. Son rire était déjà assez effrayant tout seul, alors sorti du contexte ça leur aurait sûrement pas beaucoup plu, du genre à leur faire croire qu'il allait les enfermer dans une cage et les revendre au marché noir. C'était pas son style, voyons. Absolument pas. En plus il n'y avait même pas pensé. Derrière lui, le renard s'affala dans un siège. Il se rappela que leur fourrure devait rendre très dur la survie dans le désert et devait être quelque chose d'assez inconfortable avec les vents et le sable qui s'infiltre partout. Si la renarde était aussi coquette que têtue, il se doutait que tous les petits grains venant s'incruster entre les poils la recouvrant devait la faire pester de rage, intérieurement bien sûr, même si son air pincé prouvait qu'elle se retenait de le dire, entre autre choses.

          « Oui, on s'est perdus. Mon vaisseau s'est, comment dire, un peu ensablé. Fausse manoeuvre. Si vous vouliez bien nous prêter quelques-uns de vos hommes pour nous aider à le dégager, nous ne traînerons pas longtemps chez vous.. »

          Ah, c'était donc ça. Il leva un sourcil orange flashy à l'explication. Ça le démangeait depuis leur débarquement de savoir comment ces deux-là pouvaient bien s'être retrouvés dans le désert. Araside ne devait pas non plus leur être très connue, parce qu'aux dernières nouvelles, la plupart des vaisseaux de transport modernes étaient équipés de fonctions spéciales évitant l'ensablement des moteurs ou simplement l'absorption de n'importe quelles minuscules particules capables d'enrayer tous les petits mécanismes composant un vaisseau. Enfin bon, c'était secondaire, mais du coup il voyait difficilement d'où les deux renards pouvaient venir, et pourtant il connaissait plutôt bien les planètes de Nebelwarb, en tout cas mieux qu'il y avait quelques années... Effectuant les quelques enjambées qui le séparait de la porte, ou plutôt du rideau qui servait à faire la différence entre intérieur et extérieur, faisant voleter sa cape dans l'action, il interpela un des plantains qui restaient près de sa tente, au cas où, un soldat plus vieux que les autres et qui en avait vu bien d'autre pour être effrayé ou étonné par l'apparition de deux renards anthropomorphe recouverts de poils des pieds à la tête et qui en plus de ça parlaient.

          « Oui Chef? »

          « Lewain, tu voudrais bien aller me chercher de quoi boire et manger, deux capes de voyage de la taille de nos hôtes et demander une brosse et un miroir à Ezra? Merci. »

          Au moins, la nourriture et l'eau rendraient les deux extra-arasidien peut-être moins méfiants, même s'il continuait d'en douter, quand même. Quant à la seconde requête qu'avait formulé le mâle, il doutait pouvoir y remédier. En tout cas, tout de suite maintenant, ça risquait d'être un peu difficile... Il avait peut-être eu l'air un peu brusque au premier abord, mais il avait oublié à quel point les gens égarés sur Araside avaient l'habitude de s'énerver sur son peuple. Ou alors, ils n'étaient tombés que sur des gens bizarres, enfin passons. Tiens, en y repensant, il avait oublié un petit détail.... Se retournant vers ses invités dont l'un était toujours assis et la seconde était restée debout, peut-être dans une attitude voulant dire que si elle s'asseyait, elle serait en position inférieure, ce qui ne lui plairait sûrement pas, il retourna jusqu'à son fauteuil, évitant majestueusement de se cogner contre le pieu servant à faire tenir la tente et s'assit dessus.

          « Je viens de remarquer, et c'est fort regrettable de ma part, que j'ai omis de me présenter. Je suis Ganondorf, premier Chef du peuple Nomade depuis... Depuis très longtemps, en fait. »

          Lewain revint enfin, suivit d'un nomade beaucoup plus jeune et qui contrairement à son aîné qui arborait une mine aimable, affichait plutôt un air de crainte effarouché, partagé entre l'envie d'en savoir plus concernant les deux renard et l'envie de s'enfuir en courant, presque courbé dans une attitude défensive, serrant contre lui les objets requis par Ganondorf un peu plus tôt. Tandis que Lewain alla déposer les plateaux contenant assez de nourriture et de boissons pour satisfaire une bande de gamins en pleine croissance, le jeune nomade s'avança jusqu'aux deux inconnus, ses grands yeux écarquillés et tendit une cape, d'abord à Fox, puis à Krystal, à qui il tendit aussi d'un bras tremblant un petit miroir joliment décoré, accompagné d'une brosse aux même motifs, avant de récupérer son bras rapidement et disparaître bien vite par le pan de tente servant de porte.
Revenir en haut
Fox McCloud
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 22 Oct 2009
Messages: 81
Carnet de bord: URL
Slogan: COME ON !

MessagePosté le: Mer 3 Fév - 13:55 (2010)    Sujet du message: Hot time Répondre en citant

Fox regarda le chef des sauvages réfléchir suite à sa demande, et il commença vraiment à envisager avec contriction la possibilité de dégager le vaisseau lui-même à la force de ses pattes quand le type appella un de ses soldats pour lui demander à manger et de quoi se vêtir. Le renard haussa un sourcil sans pouvoir s'en empêcher. Sa tenue était conçue grâce à un alliage de Mylar et de Super Kapton, une merveille de technologie inventée par Peppy qui lui assurait une régulation de chaleur tout à fait exceptionnelle quelque soit la planète qu'il explorait. Enfin.. C'est ce qu'elle était censée faire, en tout cas ; il fallait pourtant bien reconnaître que la chaleur d'Araside avait raison de la science infuse de la grenouille.
Le type en robe se présenta ensuite sous le nom de Ganondorf, et Fox acquiésca en regardant vaguement Krystal fureter autour d'eux. Elle ressemblait vraiment à une petite fille, parfois. Incapable de rester en place.
Manifestement, leur hôte ne semblait pas très chaud pour leur offrir l'aide qu'il venait de lui demander, et Fox reteint difficilement un soupir ; il avait assez bourlingué dans la galaxie pour connaître les us et coutumes de tonnes de populasses sauvages de la même trempe que ces nomades. A chaque fois c'était la même chose : ils se prenaient pour des cracks, les maîtres de leur saleté de désert. Mais au fond c'était pas bien difficile, parce qu'il n'y avait personne d'autre qu'eux, justement. A part des scorpions, peut-être.

« J'ai compris.. J'ai peut-être quelque chose qui serait susceptible de vous intéresser. » annonça Fox en se mettant à fouiller dans sa poche, ignorant la nourriture et les boissons que le larbin de Ganondorf posait devant lui et Krystal sur une petite table basse. Vu l'opulence du plateau le renard fut cependant conforté dans son idée que le chef de clan avait largement les moyens de l'aider, et il sortit de sa poche un petit anneau serti d'une pierre rouge, qu'il leva devant les yeux du type en robe.

« C'est un anneau de sorcier.. Ca lance des boules de feu, et c'est très onéreux. On l'a ramassé lors qu'une de nos dernières missions. Je suis prêt à vous le donner si vous faites ce qu'il faut pour nous permettre de repartir avant demain. » expliqua posément le renard sans regarder une seule fois Krystal ; c'était elle qui avait ramassé l'anneau, ce n'était pas très réglo de le refiler comme ça, mais il ne voyait pas d'autre alternative. Après tous les nomades étaient réputés pour être particulièrement vénals.
_________________
He never lose.
Because he is the most strongest partisan of Lylat system.
He never fail.
Because he has a robust faith and reliable fellows.
He never die.
Because he is the leader of STARFOX.
Revenir en haut
Krystal
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 22 Oct 2009
Messages: 147
Carnet de bord: URL
Slogan: Déshabillez-moi.

MessagePosté le: Jeu 15 Avr - 11:46 (2010)    Sujet du message: Hot time Répondre en citant

La curiosité de Krystal la poussait à détailler chaque chose de la tente, et pour une tente, il fallait dire qu'elle était plutôt bien fournie. Son éducation princière (malgré que toute sa colonie fut morte et qu'elle était la dernière représentante de son Royaume elle tenait dur comme fer à son titre, au Diable le fait qu'il n'avait plus de valeur légitime au sein de Nebelwarb) lui interdisait néanmoins de se montrer trop pressée, et ses rares coups d'œil par-ci par-là restaient assez discrets pour que le Maître des lieux ne le remarque pas. S'il avait été en possession d'un joyau particulièrement précieux et par-là même si brillant que Krystal aurait été attirée comme une mouche, les choses se seraient passées autrement, il ne fallait pas se voiler la face. Ganondorf, cependant, avait parié sur la sobriété, et merci à toutes formes de divinités supérieures et omniscientes, Krystal se tint parfaitement sage aux côtés de son compagnon d'infortune. Si ce dernier semblait particulièrement blasé, la renarde, elle, se voilait d'une intrigue qui avait le mérite de dissimuler les dernières traces de son agacement.

Lorsque le rouquin se déplaça vers la sortie sans répondre à Fox qui avait demandé une aide - poliment, en plus ; ils n'avaient pas à se plaindre, parfois elle-même se faisait parler comme à un vulgaire sbire de la StarFox Company - Krystal cilla d'un air dubitatif, se demandant sérieusement si ces gens étaient dotés d'une intelligence conventionnelle. Jusqu'ici, elle les considérait davantage comme une troupe de nomades archaïques, et d'ailleurs elle ne changerait sûrement pas d'avis tant qu'on ne lui parlerait pas des dernières tendances sur Araside. Enfin, si cela se résumait à une robe démodé depuis dix milles ans, merci bien, elle préférait tracer sa route. Tendant une oreille indiscrète pour écouter ce que le chef pouvait bien dire à son nomade, elle ne réussit à capter que quelques mots plus ou moins compréhensibles qu’elle ne préféra pas remettre en ordre. La politique, ce n’était pas de son ressort, après tout. Lorsque Fox lui parlait des missions que le Général Peppy leur confiait parfois, elle décrochait bien vite et s’éclipsait en trouvant une excuse imparable et toujours narcissique. Krystal savait qu’elle passait avant les éventuelles vies qu’ils devaient sauver à travers l’univers, pour elle autant que pour Fox (qui ne marchait qu’à la carotte), aussi en profitait-elle allégrement dés que l’occasion se présentait. Jusqu’à ce qu’elle se fasse rattraper par son philanthropisme, mais ça, c’est une autre histoire.

Le rouquin à l’allure imposant revint, et tout en prenant place sur son piédestal, se présenta si majestueusement que Krystal eut l’impression un instant de se trouver devant son père. À la manière des madeleines de Luigi (ce type écrivait des livres merveilleux, Krystal était fan de ce qu’il inventait), le souvenir de son enfance lui revint en mémoire et elle s’attendrit immédiatement quand, en temps normal, elle se serait offusqué d’une telle véhémence. Elle se risqua un coup d’œil envers Fox, qui semblait toujours aussi ennuyé, et elle cessa de trépigner sur place pour s’immobiliser tout à fait, l’image de son enfance disparaissant immédiatement lorsque deux nomades débarquèrent à nouveau. Celui qui était précédemment venu, et un nouveau, plus jeune, et plus maladroit aussi. Ah, ça, les esclaves, c’est plus ce que c’était. De son temps, ils n’auraient jamais osé arborer une telle mine, surtout en venant la voir. Les jeunes, de nos jours.. Suivant des yeux l’aîné qui alla déposer un plat de victuailles au centre de la pièce, ne remarquant pas tout de suite le cadet qui, après avoir donné une cape à Fox, s’approcha d’elle. Tournant prestement la tête vers lui lorsqu’il se plaça à ses côtés, elle haussa un sourcil en le voyant sursauter avant de baisser les yeux sur ce qu’il lui tendit. Il ne lui fallut pas plus de deux secondes pour assimiler la chose et s’emparer des affaires comme un assoiffé à la sortie du désert, des étoiles s’allumant immédiatement dans ses yeux tandis qu’elle se coupait du Monde qui l’entourait. Heureusement pour Fox, d’ailleurs, puisqu’elle n’entendit pas ce qu’il négocia au chef des nomades, trop occupée à se mirer et à remettre en place plusieurs de ses cheveux. Quand on savait où taper, il était d’une facilité risible de manipuler Krystal à sa guise. Enfin, du moins de la faire se taire pendant un petit instant. Ce qui, en soi, était déjà pas mal, et beaucoup aurait salué l’idée de Ganondorf à cet instant précis. Dont Fox, à n’en pas douter.

Lorsqu’elle releva les yeux, l’air plus enjouée et incontestablement plus à l’aise, Fox brandissait un anneau vers le rouquin et Krystal sourit, visiblement fière d’elle. Se rapprochant en quelques pas sautillants trahissant sa bonne humeur, elle se plaça aux côtés du renard et hocha la tête, saisissant dans le même temps un verre qu’elle remplit d’eau tout en s’exprimant.
- Il est magnifique, n’est-ce pas ? C’est moi qui l’ai trouvé, et je dois dire que sur ce coup-là je suis plutôt fière de moi, Fox était totalement passé à côté, ja-mais il ne l’aurait remarqué si je n’avais pas été là. Je compte le garder pour plus tard, en faire une sorte de trésor familial, vous voyez ? Comme c’est un anneau de sorcier je n’ose pas trop le porter mais je suis certaine qu’un de mes descendants aura la dextérité nécessaire pour s’en servir. N’est-ce pas, Foxychou ? pavana-t-elle sans penser une seule seconde à ce qu’il se tramait entre les deux hommes. Elle pensait sincèrement que Fox, comme à son habitude, présentait les prouesses et de ses escapades à travers la galaxie, une sorte de preuve qu’il valait quelque chose de supérieur à ce que Ganondorf pouvait penser de lui. Après tout, quand un type en rencontre un autre, il se doit d’imposer sa valeur pour que le second le respecte, non ? Connaissant Fox, Krystal était persuadée qu’il était habitué à faire ce genre de choses. Navrant, certes, mais terriblement masculin. Et déjà Krystal recommençait à se coiffer et à faire attention à elle une fois son verre vidé et reposé sur la table basse.
Revenir en haut
Falco Lombardi
Smash's people

Hors ligne

Inscrit le: 23 Avr 2010
Messages: 157
Carnet de bord: URL
Slogan: La perfection, les miroirs, tout ça c'est pareil.

MessagePosté le: Sam 24 Avr - 13:55 (2010)    Sujet du message: Hot time Répondre en citant

Erreur de jugement. Falco Lombardi avait commis une erreur de jugement, chose qui lui arrivait -soyons franc- assez rarement, et qui avait le don de beaucoup le perturber, lui qui était habitué à se faire confiance en toutes situations et à se fier à son instinct primaire. C'était du joli.
En errant dans l'espace en quête de gloire et de conquête, comme à son habitude, il avait cru percevoir au loin le logo de la Starfox Company, fendant le néant à pleine vitesse. Une nouvelle épopée pour môssieur McCloud, se dit-il avec un brin de jalousie et un soupçon de curiosité et d'indiscrétion. Désireux d'en savoir plus, il avait décidé de prendre son compagnon -et rival par la même occasion- de toujours, en filature, pour voir ce qu'il manigançait, et sur quelle mission périlleuse et de la plus haute importance il allait à nouveau se lancer. Il fallait l'admettre, Fox avait le truc pour flairer les bons plans bien glorieux, et pour se sculpter une certaine popularité. Mais cette fois-ci, pas question que Falco soit exclu de l'affaire...


Erreur de jugement, donc. Tandis qu'il suivait le renard à une distance suffisamment importante pour que celui-ci ne le vit pas, il pénétra dans le champ de gravitation puis l'atmosphère d'une planète. Araside, selon le GPS de l'Arwing, qui n'était d'ailleurs pas des plus fiables, puisqu'il avait été maintes et maintes fois l'unique responsable de son retard à quelques unes des nombreuses invitations et autres apéros qu'on lui adressait. Qu'est ce que Fox pouvait bien aller foutre en plein cagnard ? Il allait bientôt en avoir le coeur net.
Allons bon, voilà qu'il l'avait perdu de vue, à présent. Nul trace de vaisseau à l'horizon. Il fallait dire que, bien que Falco volait assez en hauteur, le sable qui organisait son petit ballet sur le pare brise était assez casse-noisette... Après quelque minute de patrouillage dans le désert qui semblait sans fin, il finit par découvrir le fameux logo de la Starfox : l'Arwing semblait s'être bêtement crashé sur une dune. Ca, pas de doute, c'était le sable dans les réacteurs... Falco ne put s'empêcher de laisser s'échapper un petit rire narquois en songeant à l'erreur de débutant qu'avait commis le renard, en s'amusant à frimer en rase-motte au dessus du désert. Le petit pouffement se transforma enfin en un rire franc, tandis que lui-même avait pris ces précautions en maintenant une distance de sécurité entre son vaisseau et le sol sablonneux... rire qui retomba avant de se couper net, à la vision du tableau de bord qui indiquait une pénurie d'essence dans le réservoir et un crash imminent. Ca la foutait mal.


Et BAM. Ou plutôt, et FLOUTCH. Floutch, parce que le sable, même s'il pouvait représenter un danger potentiel en s'immisçant dans les réacteurs, avait tout de même la politesse d'amortir les chocs. Floutch. Falco Lombardi ouvrit d'un coup sec la portière de l'Arwing, en prononçant une série de juron affreusement vulgaire qu'il avait appris de mémoire au fil de ses aventures spatiales. A moins d'avoir la chance de tomber sur un puits de pétrole en gratouillant vaguement entre les grains de sable, trouver de l'essence en plein désert n'était pas vraiment chose facile.
Il était tombé à quelques mètres à peine de l'épave de McCloud, désormais à moitié ensevelie sous le sable. Aucune trace des passagers. Ou plutôt si. Des traces de pas en provenance du vaisseau qui semblaient se diriger aléatoirement dans le désert, traces qui lui apprirent qu'apparemment, le renard n'était pas seul. Au point où il en était, autant continuer sa filature, dans l'espoir que Fox trouverait une fois de plus, par sa chance insolente, un endroit où manger, boire et un moyen de repartir. Il se mit donc en route, engouffrant ses bottes dans les traces que le renard, il y avait quelques minutes à peine, avait lui-même laissé. Qui sait, peut-être qu'il découvrirait, au bout de sa route, une station balnéaire près d'une Oasis, où il trouverait McCloud, étalé sur une chaise longue, en train de siroter un lait de coco bien frais...

Cette fois, il n'avait pas tout à fait tort. Certes, il ne pouvait pas espérer dénicher une chaise longe dans un camp aussi archaïque, mais il était certain d'y trouver Fox et son compagnon de voyage. Et, qui sait, peut-être que ces autochtones primitifs auraient distillé une boisson nationale bien corsée, qui pourrait lui servir de combustible ?... Au fur et à mesure qu'il s'approchait de l'endroit, il put distinguer, à travers les vapeurs vacillantes qui émanaient du sable brûlant, des tentes organisées de façon symétrique et des espèces de nomades à l'oeil hagard qui semblaient le regarder arriver sans bouger le petit doigt. Ce serait sans doute trop leur demander que de venir le saluer et l'assister, lui qui avait tant de mal à progresser sur le sol sablonneux... Non. Les indigènes semblaient comme pétrifiés. Tétanisés. Par respect, sans doute.

Les lances que les pecnos brandirent dans sa direction en tremblotant à son arrivée lui firent immédiatement changer de point de vue. Falco ne savait pas vraiment quoi en penser : il ne semblaient pas très amicaux, certes, mais tellement inoffensifs. A croire qu'ils n'avaient jamais croisé de faucon en veste de cuir. Les nomades n'avançaient, ni ne reculaient, ne sachant pas vraiment que faire. 
Falco eût alors un sourire aux lèvres et, avançant subitement en levant les bras, il lança un "BOUH !" retentissant, qui sema soudainement la panique dans les rangs des indigènes. Les jeunes en première ligne se réfugièrent derrière leurs copains un peu plus vaillants, mais qui eux-mêmes tremblaient et regardaient dans toutes les directions.

"Drôle de façon de dire bonjour", lança Falco avec un sourire cynique, tout en s'approchant encore un peu plus.
_________________
He never lose.
Because I'm not always here to outstrip him.
He never fail.
Because he is awfully lucky.
He never die.
Because he is my friend.
Revenir en haut
Ganondorf
Yahourt dragonique

Hors ligne

Inscrit le: 02 Juin 2009
Messages: 385
Carnet de bord: URL
Slogan: Mouahahahahah.

MessagePosté le: Sam 1 Mai - 16:09 (2010)    Sujet du message: Hot time Répondre en citant

        En entendant la proposition de marché que venait de lui faire le renard, les yeux de Ganondorf s'écarquillèrent. Lorsque sa compagne rentra dans la partie, il ne put s'empêcher d'éclater de rire. Un éclat de rire guttural et plutôt lugubre, vu la personne, c'était pas étonnant remarque, à faire frissonner un ours polaire. Ce genre de comportement ne devrait plus l'étonner, mais pour le coup, il ne savait pas s'il riait du renard qui avait l'air de croire son peuple comme étant encore à l'ère archaïque, ou bien de sa compagne qui venait de le rabaisser d'un commentaire bien placé. Sa main droite rencontra violemment sa cuisse tandis qu'il riait encore. Lorsqu'il se calma, il adressa un sourire qui se voulait amical (mais encore une fois, vu la personne, on pouvait prendre ça autrement) à ses deux invités surprise, et entreprit de se faire mentalement à l'idée qu'il allait devoir leur expliquer en détail un certain nombre de chose. En portant un poing à sa bouche, il se racla la gorge. Donc, premièrement...

        « Veuillez m'excuser pour cet éclat de rire, c'était inconvenant de ma part... Néanmoins, il semblerait qu'il y ait quelques détails que vous devriez savoir à propos de notre tribu. Si je n'ai pas encore parlé de votre seconde demande, ce n'est en aucun cas pour parler du 'prix' qu'il vous en aurait coûté, loin de là. Voyez vous, contrairement à ce que la majorité des gens s'égarant sur Araside croient, le peuple Nomade est pacifique et civilisé. Nous n'avons pas pour habitude de renvoyer à leur malheur ceux qui s'égarent au cœur de la tourmente.»

        Nouveau sourire, un peu plus grand celui-là, laissant apparaître une rangée de dents blanches, contrastant totalement avec la couleur foncée de sa peau. Une lueur amusée apparut dans ses yeux lorsqu'il fit apparaître, au creux de sa main légèrement levée au dessus de la table, bien visible aux deux renards, une petite boule de feu violet, dont les flammes lapaient les bords de sa main, prêtes à dévorer la matière si leur créateur les laissait échapper.

        « Vous comprendrez qu'une amulette de feu m'est très accessoire. »

        Ça, c'était fait. Eh oui, on ne rencontrait pas tous les jours un chef de clan magicien. Il pouvait les comprendre. Enfin toujours est-il qu'il n'avait toujours pas terminé, en fait toujours pas débuté ses explications. C'était ce qu'il allait faire, lorsque...

        « SEIGNEUR! Y'a un... Un truc dehors. Je crois qu'il est agressif! »

         Un de ses gardes venait d'entrer en trombe dans la tente, et le chef Nomade leva un sourcil orange. Allons bon, c'était quoi encore?

    - - - - -

        « Drôle de façon de dire bonjour. »

        « Je trouve aussi. »

        Ganondorf toisait de toute sa taille le genre d'oiseau bleu et rouge anthropomorphe du même genre que les deux renards qui semblait avoir débarqué dans le camp, finissant de traumatiser les pauvres Nomades. Les jeunes, en tout cas. Derrière lui, les deux extra-Arasidien l'avaient suivit à l'extérieur de la porte et fixait eux-même le nouveau venu.


(Désolé pour la longueur x.x L'arrivée de Falco m'a perturbé :D)
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 22:13 (2017)    Sujet du message: Hot time

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Smash Index du Forum -> Broyeur Intergalactique -> Broyeur Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com